La géographicité des médecins libéraux : application à la métropole parisienne de la fin du XIXème siècle à 2012

par Karine Alouis

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace, urbanisme

Sous la direction de Gérard Salem.

Le président du jury était Jeanne-Marie Amat-Roze.

Le jury était composé de Gérard Salem, Jeanne-Marie Amat-Roze, Patrick Zylberman, Thierry Cardinal.

Les rapporteurs étaient Jeanne-Marie Amat-Roze, Patrick Zylberman.


  • Résumé

    La démographie médicale est un sujet de préoccupation ancien en France. Les disparités de la répartition des médecins libéraux sont reconnues depuis plusieurs siècles. Des témoignages contemporains et de nombreux travaux de recherche ont largement démontré la persistance de leur attirance pour le milieu urbain. Or, l’urbanisation du pays dès le milieu du XIXème siècle a rendu confuse la lecture de ces liens. Le développement urbain a été particulièrement important en Ile-de-France en raison de la présence de la capitale. Il se poursuit, accéléré par la métropolisation générée par la mondialisation. Grâce à une approche dynamique ignorée en France, l’objectif de cette thèse est de comprendre les déterminants géographiques de l’installation en libéral et leurs adaptations aux dynamiques urbaines. Nous avons utilisé une démarche quantitative à différentes échelles et périodes grâce à l’exploitation d’archives administratives anciennes et de données actuelles. Une recherche qualitative complémentaire a été mise en oeuvre dans deux communes de banlieue. Notre étude révèle que depuis le XIXème siècle, l’installation des médecins libéraux est guidée par la recherche de la centralité dont ils sont des indicateurs. La reconstitution de leur répartition fait apparaître l’ancienneté et la stabilité des déséquilibres fonctionnels de l’espace francilien, accentués par la métropolisation. Le recul temporel permet de constater les spatialisations différenciées de ce groupe professionnel et de la population. Leur démarche ne répond donc pas à de quelconques logiques sanitaires.

  • Titre traduit

    Private physicians geography : the case of Paris area through 1890’s-2012


  • Résumé

    The amount of the physicians has been a cause of concern for a long time. The private practitioners uneven distribution is well known since several centuries. Contemporary accounts and numerous research works have demonstrated the persistence of their attraction for urban environment. But, the urbanization of the country since the middle 19th century has muddled up the deciphering of these links. Urban development has been particularly important in Paris area because it includes the french capital. That development still goes on, accelerated by the metropolization generated by globalization. Thanks to a dynamic approach ignored in France, the objective of this thesis is to reveal and explain the private physicians distribution due to their adaptation to the urban dynamics. We have used a quantitative approach by using of historical archives and current data. In addition, the qualitative research was implemented in two suburb towns. Our study demonstrates that since the 19th century, centrality is the determining factor of their distribution. In fact, private doctors are an indicator of that spatial property. The noticed evolutions reveal the oldness and the stability of spatial functional imbalances in Paris area. They are stressed by the metropolization. The benefit of hindsight highlights different spatial logics of population and physicians. There are no sanitary logics in their spatial behavior.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.