La gravure en Grande Guerre : donner corps à son expérience (France, Belgique, Angleterre)

par Marine Branland

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Thierry Dufrêne et de Annette Becker.

Le président du jury était Bertrand Tillier.

Le jury était composé de Thierry Dufrêne, Annette Becker, Bertrand Tillier, Philippe Kaenel, Emmanuel Pernoud, Philippe Dagen.

Les rapporteurs étaient Philippe Kaenel, Emmanuel Pernoud.


  • Résumé

    L’importance des pratiques de la gravure pendant la Grande Guerre en France en Belgique et en Angleterre s’explique en partie par le renouveau des techniques (taille-douce, bois, lithographie) qui s’opère au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Durant la guerre, elle permet aux artistes de s’engager par leur art mais elle dépasse largement la production stricte d'un art de propagande. La gravure fait en effet l’objet d’un investissement nouveau et important pour figurer le conflit, y compris par des artistes qui ne l’ont que peu voire jamais pratiquée avant-guerre. Guerre et gravure semblent ainsi adhérer l’une à l’autre et s’actualisent mutuellement. Cette thèse a pour ambition de mettre en évidence les enjeux de ces pratiques de la gravure pour représenter la guerre dans ces trois pays alliés. L’étude de la représentation fragmentée et fragmentaire du conflit qu’offre cette production se présente comme un apport concret à l’histoire de la création en temps de guerre et à l’histoire culturelle de la Première Guerre mondiale.


  • Résumé

    The importance of engraving practices during the Great War in France, Belgium and England is explained in part by the revival of techniques (copper-plate, wood, stone) that occurred during the second half of the nineteenth and the early twentieth century. During the war, it allowed artists to get involved through their art, but it largely exceeded propaganda art productions. Engraving was effectively well used by artists to highlight the conflict, and even by those who had little or never practised this form of art before. War and engraving seemed to complement and update each other mutually. This thesis aims to emphasize the importance of engraving in representing the war in the three allied countries. The study of fragmented and fragmentary representation of the conflict that this production demonstrates is a concrete contribution to the history of artistic creation in times of war and to the cultural history of the First World War.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.