L'Institut des Hautes études en arts plastiques (1988-1995) : l'utopie de l'école des artistes.

par Marie-Francoise Rousseau (Bigot)

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Thierry Dufrêne.

Le président du jury était Alain Bonnet.

Le jury était composé de Thierry Dufrêne, Alain Bonnet, Pierre Wat, Dominique Figarella.

Les rapporteurs étaient Alain Bonnet, Pierre Wat.


  • Résumé

    En 1988 s’ouvrait à Paris la première session de l’Institut des Hautes Études en arts plastiques fondé et dirigé par Pontus Hulten. Ce dernier, des artistes comme Daniel Buren, Sarkis et l’écrivain Serge Fauchereau y furent enseignants. Jusqu’en 1995, l’IHEAP accueillit de jeunes plasticiens, venus du monde entier. Dans la lignée des cafés de Montparnasse, des institutions avant-gardistes, le Bauhaus et le Black Mountain College, cet institut éphémère expérimenta une pédagogie éloignée des traditionnelles écoles des beaux-arts. Son fonctionnement et ses pratiques d’enseignement ont été étudiés d’après archives et témoignages. Plus largement, l’histoire de cet institut permet d’étudier les enjeux réels et imaginaires de l’enseignement et la transmission de l’art à l’époque contemporaine. À l’heure où les écoles d’art réfléchissent et mettent en place le 3ème cycle du cursus LMD, conformément au processus de Bologne, la thèse met en œuvre une réflexion historique et critique sur un précédent exemplaire.

  • Titre traduit

    L'institut des hautes etudes en arts plastiques (1988-1995) : utopia of artists' school.


  • Résumé

    The first session of the “Institut des Hautes Études en Arts Plastiques” founded and managed by Pontus Hulten took place in Paris in 1988. Artists like Daniel Buren, Sarkis, and the writer Serge Fauchereau were teachers there. Until 1995, IHEAP welcomed young artists coming from all over the world. In the tradition of “cafés de Montparnasse”, institutions “d’avant-garde”, such as the Bauhaus and the Black Mountain College, this ephemeral institute experimented a new pedagogy far from traditional schools of fine arts. Working methods and teaching practices have been observed from archives and testimonies. Even more, the history of the institute gives the opportunity to study the real and imaginary issues of education and transmission of the art in contemporary era. At the present time when schools of fine arts deliberate and organize the third stage of LMD in accordance with Bologna process, the PhD presents an historical and critical analysis of a perfect precursor.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.