Circuler en Asie Mineure cistaurique du IVème siècle avant notre ère au principat

par Hélène Roelens-Flouneau (Flouneau)

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Christof Schuler et de Marie-Françoise Boussac.


  • Résumé

    L’époque hellénistique est, pour la péninsule anatolienne, une période d’intensification des circulations. Après la conquête d’Alexandre, elle apparaît en effet pour les Gréco-Macédoniens comme un passage obligé vers l’Orient. Ce travail se propose d’étudier les infrastructures qui permirent ces déplacements : les routes et tous les aménagements qui les bordaient ou assuraient sa continuité ; les fleuves navigables, et les lignes maritimes qui reliaient les ports des côtes micrasiatiques. À partir de différentes études de cas, on montre comment ces voies de circulation fonctionnaient en réseau au niveau local, régional et supra-régional. Dans un second temps, on analyse l’influence des institutions sur l’organisation des circulations : les pouvoirs, par l’installation d’infrastructures, le contrôle des déplacements et diverses politiques économiques et financières, avaient la possibilité d’encourager la circulation des biens et des personnes. Enfin, on s’intéresse aux conditions de déplacement des voyageurs et au déroulement du voyage depuis sa préparation par le biais d’actions religieuses, et le choix d’un mode de déplacement, ou d’un lieu d’hébergement jusqu’à la manière dont le voyageur se repérait pour trouver son chemin dans un territoire dont il avait une représentation plus ou moins précise.

  • Titre traduit

    Circulation and Mobility in Cistauric Asia Minor from the 4th Century BC to the Principate


  • Résumé

    During the Hellenistic Period there was an intensification of movement within Anatolia. After Alexander’s conquest, Asia Minor became, in effect, for Greeks and Macedonians a necessary stepping stone for travel to the East. This thesis begins by studying the infrastructure which facilitated the mobility of people and goods, in particular roads and their facilities, as well as navigable rivers and maritime routes which connected the harbours of Asia Minor. Different case studies demonstrate the existence of local, regional and supra-regional road-networks in this area. The second part of this thesis explores the influence of institutions on the organisation of circulation and the different ways in which authorities could encourage the circulation of goods and people – includingthe creation of infrastructure, the control of mobility, and different economic and financial policies. In conclusion, this thesis examines the conditions of travel from the perspective of the traveller, including religious preparations, the choice of means of transport and accomodation as well as the means travellers used for planning their journeys and navigating and what these tell us about how space and distance were conceived.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.