Pauvreté monétaire et multidimensionnelle au Togo : mesure, analyse et évaluation d’impact des politiques de ciblage

par Agbényégan Yawo Noglo

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Anne Androuais et de Adel Attia.

Soutenue le 10-06-2013

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) .

Le président du jury était Dominique Meurs.

Le jury était composé de Anne Androuais, Adel Attia, Dominique Meurs, Jacques Charmes, Frédéric Gaspart, Michel Lelart.

Les rapporteurs étaient Jacques Charmes, Frédéric Gaspart, Michel Lelart.


  • Résumé

    Classé au 162ème rang mondial sur 183, le Togo fait parti des pays les moins avancés. Secoué par une grave crise politique dans les 1990 avec des conséquences socio-économiques dramatiques, le pays a réussit à renoué depuis 2006 avec des taux de croissance positifs. Néanmoins, cette performance est encore insuffisante pour réduire considérablement la pauvreté multiforme qui sévit dans le pays. L’objet de cette thèse est de mesurer deux approches de la pauvreté que sont, l’aspect monétaire et multidimensionnel, ce dernier est axé sur les besoins de base. Pour ce faire, les méthodes suivantes sont utilisées : les indices de pauvreté de Foster Greer Thorbecke (FGT) après avoir déterminé un seuil de pauvreté, l’Analyse des Correspondances Multiples (ACM) permettant de construire un Indicateur Composite de Pauvreté (ICP) et enfin des estimations économétriques. Après avoir proposé quelques politiques de ciblage, un intérêt particulier est accordé à la micro-finance. Les résultats statistiques ont démontrés que bien que le taux de remboursement des membres des groupes de crédit soit élevé, leurs conditions de vie restent médiocres. Le constat est également fait que la performance du remboursement n’est pas liée à l’amélioration de la situation monétaire des clients mais de la nature même de la technologie des groupes solidaires.

  • Titre traduit

    Monetary and multidimensional poverty in Togo : measure, analysis and evaluation of the effectiveness of targeted policies


  • Résumé

    Ranked 162nd in the world out of 183, Togo is one of the least advanced countries in the world. Shaken by a huge political crisis in the 90’s with dramatic social and economic consequences, the country has had positive GDP growth rates since 2006. However, this performance is still not enough to considerably alleviate the country’s multiform poverty. This dissertation aims to measure two approaches of poverty: the monetary one and basic needs. The measuring tools are: Foster Greer Thorbecke (FGT) poverty indices once a poverty line is determined, Multiple Correspondance Analysis (MCA) used to construct a Composite Poverty Indicator (CPI) and finally econometric estimations. Having introduced some targeting policies, a special attention is paid to micro-finance. Statistical results have shown evidence that, despite the high level of loan repayment by group lending members, they remain non-monetary poor. It is also noticed that the repayment performance isn’t linked to any improvement of the credit group member’s monetary situation, but rather to the very nature of group lending technology.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 02-01-2019

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.