Peut-on définir des aires culturelles au Paléolithique inférieur ? : originalité des premières industries lithiques en Europe centrale dans le cadre du peuplement de l’Europe

par Roxane Rocca

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Eric Boëda.


  • Résumé

    Les modèles de diffusion de l’Homme hors d’Afrique considèrent que les premiers groupes humains ont peuplés l’Europe selon deux vagues correspondant chacune à une culture technique différente. Les premiers peuplements, qui remonte au million d’année et se caractérisent par des productions d’éclats, associée à des outils sur galet. La deuxième vague serait porteuse de l’Acheuléen, puisque les premières industries comprenant des bifaces en Europe sont datées à 0,6 millions d’année. Mais les données présentes en Europe centrale ont bien du mal à entrer dans ce cadre théorique. Pourtant sur le chemin des premiers peuplements hors d’Afrique, cette région n’a pas livré les données archéologiques auxquelles ont aurait pu s’attendre. Les premiers indices d’occupation humaines antérieures à 0,5 Ma sont rarissimes, les bifaces sont absents durant toute la durée du paléolithique inférieur et les industries présentes sont originales. L’Europe centrale est-elle une aire culturelle spécifique au Paléolithique inférieur ? Ou est-ce nos propre outils méthodologiques qui doivent être interrogés pour répondre à cet apparent paradoxe ? C’est à travers l’étude de l’industrie lithique de quatre sites que nous avons tenté de répondre à ces questions. Le deux premiers assemblage (Korolevo VI en Ukraine et Kärlich-Seeufer en Allemagne) sont datés aux environs de 0,5 Ma et ont livré une industrie basée sur la production d’éclats variés. Les deux autres collections (Vértesszölös en Hongrie et Bilzingsleben en Allemagne) se caractérisent au contraire par une industrie basée sur la confection de petits supports sélectionnés. Les résultats de l’étude des premières industries en Europe centrale, nous invite donc à reconsidérer la question du peuplement de l’Europe et à s’interroger sur les critères pris en compte dans la définition des entités culturelles et des systèmes techniques au Paléolithique inférieur.

  • Titre traduit

    Can we define cultural area during lower Palaeolithic ? : originality of the first lithic industries in central Europe, in the framework of the first settlements in Europe.


  • Résumé

    Out of Africa diffusion models stipulate that the earliest humans reached Europe in two waves, each correlating with a different techno-cultural entity. The earliest occupation, dating back to over a million years ago, is characterised by the production of flakes and pebble tools. The second wave is related to the Acheulean, since the first handaxe industries in Europe date back to 0.6 million years ago. However, the Central European data are difficult to incorporate into this theoretical framework. Despite being located on the Out of Africa route towards Europe, this region has not yielded the archaeological evidence that could have been expected. Evidence of humans occupations before 0.5 million years ago is sparse and handaxes are absent during the entire duration of the Lower Palaeolithic with the assemblages present being more unique. Does Central Europe represent a specific techno-cultural unit during the Lower Palaeolithic? Or do we need to question our methodological tools to be able to find an answer to this apparent paradox? This study aims to answer these questions through the analyses of four lithic assemblages. The first two collections (Korolevo VI in Ukraine and Kärlich-Seeufer in Germany) are dated around 0.5 Ma and contain industries that are characterised by the production of various types of flakes. Conversely, the other two assemblages (Vértesszölös in Hungary and Bilzingsleben in Germany) are typified by the selective production of small blanks. The results of this study of the first lithic industries from Central Europe, allow a reconsideration of the question of the earliest occupation of Europe and the criteria taken into account in the definition of the different Lower Palaeolithic cultural entities and technological systems.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.