Variabilité du Moustérien au Proche-Orient : approche géographique des dynamiques de changement en milieu méditerranéen et en milieu steppique

par Marina Pagli

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Eric Boëda.


  • Résumé

    Le Moustérien se présente au Proche-Orient comme un technocomplexe qui associe des tendances générales dans la succession des industries lithiques, à une diversité technique difficile à cerner dans un cadre unitaire. Dans cette aire du bassin méditerranéen, témoin de dynamiques de peuplement complexes entre les continents, les modèles de la variabilité du Moustérien ont été élaborés à partir des sites de la zone côtière. Les sites de la zone steppique ont toujours été interprétés en relation à ces modèles. Pourtant, les données semblent témoigner d’une diversité technique plus importante. Nous proposons une lecture géographique de cette diversité à partir de la comparaison de trois séquences : Umm el Tlel, dans l’aire semi-aride de Syrie ; Yabroud I, dans les montagnes au nord de Damas ; et Ksar ‘Akil, sur la côte libanaise. A l’intérieur de la mosaïque paléoenvironnementale qui caractérise le Proche-Orient, chacun de ces sites rend compte d’un milieu particulier et permet d’appréhender la question des changements techniques dans différents contextes. L’analyse technologique met en évidence que, au-delà de la continuité d’un système de débitage unique, le système Levallois, chaque industrie témoigne d’objectifs et de méthodes différentes. La comparaison montre que les changements techniques ne se produisent pas partout de la même façon : à Umm el Tlel et Yabroud I, chaque couche présente une industrie différente, alors qu´à Ksar ‘Akil, une continuité technique est partagée par les industries de plusieurs couches, les changements se produisant à travers de grands ensembles successifs dans le temps. Nous proposons que ces différentes modalités de changements dans le temps soient liées à une diversité techno-culturelle plus importante des populations qui se sont succédées dans la zone steppique que dans la zone côtière. Des dynamiques d’occupation spécifiques de l’espace macro-régional sont alors proposées, qui peuvent expliquer ces différences.

  • Titre traduit

    Mousterian variability in the Near East : geographical approach to change dynamics in the mediterranean and steppic area


  • Résumé

    The Near Easter Mousterian technocomplex shows some large chronological trends in the lithic industry changes, and also an internal technical diversity which is difficult to explain in a homogeneous framework. In this area of the Mediterranean basin, place of complex population dispersals between the continents, the first definitions and models of Mousterian variability, have been developed starting from sites in the coastal area. The steppic semi-arid area has always been interpreted using this model framework, but the data we have in this area suggest a deeper technical diversity. We introduce a geographical perspective to go through this technical diversity, based on the comparison of three Mousterian sequences: Umm el Tlel, in the semi-arid area of Syria, Yabroud I, in the mountainous area in the north of Damascus, and Ksar ‘Akil, on the Lebanese coast. In the paleoenvironmental mosaic which is the peculiarity of the Near Eastern region, each one of these sites belongs to a specific milieu, and documents the issue of technological changes in different contexts. Technical analyses show the continuity of the same production system, the Levallois débitage, shared by the industries of the three sites. In a comparative perspective, technical changes don’t appear at the same rhythm in the three sequences: in Umm el Tlel and Yabroud I, each layer has a different technological organisation; on the other side at Ksar ‘Akil a technical continuity is shared by several layers and changes appear following progressive trends during time. We suggest that these different change modalities are the result of a deeper techno-cultural diversity of human groups populating the steppic area. Specific settlement dynamics of the macro-regional space are suggested to explain these differences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.