Maternité et Toxicomanie : entre corps et psyché : l’expérience de la maternalité chez la femme toxicomane

par Frédérique Rouveau

Thèse de doctorat en Psychopathologie psychanalytique

Sous la direction de François Pommier.

Soutenue en 2013

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse propose d’explorer les enjeux psychiques à l’œuvre chez des femmes toxicomanes en situation de maternité. La revue de littérature permet de rendre compte des enjeux psychiques à l’œuvre chez les femmes ayant des problématiques addictives. Nous abordons la spécificité du processus de la grossesse, de la maternité et des premières relations mère-enfant lorsqu’une femme connaît une dépendance initiale à un toxique. La fonction tierce est prise en compte, notamment pour dégager les spécificités du cadre thérapeutique. Nous proposons une étude clinique et projective avec deux groupes distincts : les femmes enceintes toxicomanes et les mères toxicomanes d’un bébé de moins quatre mois. Il apparaît que pour ces femmes le toxique s’inscrit dans le fonctionnement psychique comme une réponse à une pathologie narcissique. Lorsque la personnalisation de l’enfant à venir a fonction de miroir, s’inscrivant dans un processus de dépendance, alors la femme toxicomane est en mesure de s’engager vers un accès et une élaboration des fixations préœdipiennes. C’est par ce processus qu’elle accède aux préoccupations de son enfant.

  • Titre traduit

    Motherhood and drug addiction : between body and psyche : the experience of the motherhood at the woman drug addiction


  • Résumé

    This thesis proposes to examine the psychological issues at work in addicted women during motherhood. A review of the literature accounts for the psychological issues in women showing problems of addiction. Here, we focus specifically on pregnancy, motherhood and the first mother-child relationship of women experiencing an initial dependence to a drug. The paternal function has been considered in our study to highlight the specific features of the therapeutic procedure. We investigate a clinical and projective study with two distinct groups: pregnant women with addictions and addicted mothers with babies of less than 4 months-old. It appears that for these women drug use acts as a psychological response to their narcissistic personalities. When the personification of the coming child acts like a mirror, reflecting her own dependency, then the addicted woman is capable of engaging and developing her natural pre-oedipal fixations. It is through this process that she fulfills the concerns of her child.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (507 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.474-499. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T13 PA10-049
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.