Caste dominante et territoire en Inde du Sud : migration et ascension sociale des Kamma d’Andhra côtier

par Dalal Benbabaali

Thèse de doctorat en Géographie humaine, économique et régionale

Sous la direction de Frédéric Landy.

Le président du jury était Loraine Kennedy.

Le jury était composé de Frédéric Landy, Loraine Kennedy, Guy Di Méo, Isabelle Guérin, Gilles Tarabout.

Les rapporteurs étaient Guy Di Méo, Isabelle Guérin.


  • Résumé

    Cette thèse s’efforce de redéfinir le concept de caste dominante qui fut d’abord étudié à l’échelle villageoise, dans le contexte de l’Inde rurale des années 1950, afin de le rendre pertinent en l’adaptant aux évolutions contemporaines d’un pays de plus en plus urbanisé, où les mobilités socio-spatiales se sont intensifiées. Pour ce faire, cette recherche s’appuie sur le cas des Kamma, caste dominante originaire d’Andhra côtier où elle continue de posséder l’essentiel des terres, même si ses membres ont migré en grand nombre vers l’intérieur et le sud de la péninsule indienne, dans les nouvelles zones irriguées et les villes. Ils occupent désormais des positions-clés dans la vie politique et économique de l’Andhra Pradesh, et dans une moindre mesure du Tamil Nadu et du Karnataka. La prise en compte du territoire, tel que ce concept a été élaboré par la géographie sociale, est essentielle pour comprendre ce changement d’échelle et de nature de la dominance de caste et pour étudier ses variations régionales. Dans les années 1980, avec l’arrivée au pouvoir en Andhra Pradesh d’un parti contrôlé par les Kamma, le Telugu Desam, la prise en main de l’appareil d’Etat leur a permis de renforcer leur influence. Ils dominent aussi les médias et le cinéma télougous, ce qui leur confère une prééminence socioculturelle. Ces nouveaux attributs de dominance, idéels voire idéologiques, et non plus seulement matériels, permettent de parler d’hégémonie. Celle-ci est toutefois remise en cause par la résistance des Dalit à l’oppression de caste et de classe, tandis que la domination culturelle des Kamma est contestée dans la région du Telangana par les partisans d’un Etat séparé de l’Andhra.

  • Titre traduit

    Dominant caste and territory in South India : migration and upward social mobility of Kammas from Coastal Andhra


  • Résumé

    This thesis aims at redefining the concept of dominant caste which was first studied at the village level, in the context of 1950s rural India, to make it relevant by adapting it to the contemporary evolutions of a rapidly urbanising country, where social and spatial mobility is increasing. With this objective in mind, this research explores the case of Kammas, a dominant caste from Coastal Andhra where they continue to control most of the land, even though they have migrated in large numbers towards the interior and southern regions of the Indian peninsula, both to newly irrigated areas and to the cities. They now occupy key positions in politics and in the economy of Andhra Pradesh, and to a lesser extent of Tamil Nadu and Karnataka. Taking territory into account, a concept which was developed in Social Geography, is essential to understand this change in the scale and nature of caste dominance and to study its regional variations. In the 1980s, when the Kamma-dominated Telugu Desam Party won the elections in Andhra Pradesh, their control over State power helped them consolidate their influence. They also dominate the Telugu media and cinema, which confers upon them sociocultural preeminence. These new attributes of dominance, which are ideological and not only material, have a hegemonic character. However, this hegemony is threatened by the growing resistance of Dalits to caste and class oppression, while Kamma cultural domination is contested in the Telangana region by those supporting the creation of a State separated from Andhra.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.