Effet de l'assurance complémentaire santé sur les consommations médicales, entre risque moral et amélioration de l'accès aux soins

par Marc Perronnin

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jérôme Wittwer.

Soutenue le 02-12-2013

à Paris 9 , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Laboratoire d’Economie de Dauphine (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    La théorie économique conduit à supposer que l’assurance santé accroît les consommations médicales en générant du risque moral ex-post, c'est-à-dire l’achat par les individus de soins dont la valeur est faible au regard de leur coût total. Certains économistes soulignent que tout ou partie de ce surplus de consommation peut résulter également d’une solvabilisation de la demande de soins du fait des remboursements, traduisant ainsi un meilleur accès aux soins. Comprendre lequel de ces effets prédomine représente un enjeu important en termes d’équité et d’efficience du système de santé. Cette thèse vise à mesurer l’ampleur de l’effet de l’assurance complémentaire santé sur les consommations médicales en France et à en comprendre la nature en s’appuyant sur trois articles. Le premier article analyse l’effet du fait d’être couvert par une complémentaire santé sur le recours aux médecins, le second évalue l’impact de la CMU-C sur les consommations médicales de ses bénéficiaires, enfin le troisième étudie l’effet d’une surcomplémentaire santé permettant de compléter les remboursements du contrat de base d’une mutuelle de fonctionnaire. En se focalisant sur l’assurance complémentaire et surcomplémentaire, ces articles permettent d’étudier l’effet d’une variation à la marge du niveau de couverture sur différentes catégories de population.

  • Titre traduit

    Effect of complementary health insurance on medical care consumptions : risk moral and better access to health care components


  • Résumé

    According to economic theory, health insurance raises medical care consumptions by inducing ex-post moral hazard behavior, it is to say the purchase of health care that individual value below their production cost. Nevertheless, among the economists community, some suggest that these additional consumptions may be the consequence of an increase of financial resources in case of illness due to reimbursements, reflecting a better access to health care. Understanding which of these effects dominates is a crucial issue to assess equity and efficiency of health care system. Based on three articles, this thesis aims to estimate how great the effect of complementary health insurance on health care consumptions is in France, and to understand the nature of this effect. The first article analyzes the effect of being covered by a complementary health insurance on the use of physician care, the second article assess how the CMU-C scheme affected health care consumptions of its beneficiaries, and the third article examines the effect of a supplementary health insurance contract that provides reimbursements in addition of the benefits of a basic complementary health insurance contract that covers civil servants. By focusing on complementary and supplementary health insurance, these articles offer the opportunity to study the effect of health insurance at the margin, on different populations.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (234 p.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.