Images en resistance : de l'ouvert de Rainer Maria Rilke et du cinéma : Jean-Luc Godard, Alexandre Sokourov, Béla Tarr

par Iro Siafliaki

Thèse de doctorat en Théâtre et danse

Sous la direction de Philippe Tancelin.


  • Résumé

    La mise en résonance du cinéma avec certains aspects de la poésie de Rilke, surtout l’Ouvert des Élégies de Duino, au cœur de sa recherche quant aux termes qui fondent l’exigence du poète dans le temps, ne va pas de soi. Si nous la tentons, c’est parce que cela nous permet l’expérimentation de quelques directions que peut prendre la reprise de la question du cinéma comme dispositif apte à être témoin d’une réalité et aussi à agir sur elle. Se portant principalement sur l’immédiateté de l’être-au-monde, l’Ouvert implique la question du regard en tant que lien tissé avec celui-ci. Posé comme inatteignable par la conscience de l’homme qui en ferait un objet, l’Ouvert serait exigence de lutte contre la posture de l’en-face au monde et des écrans de la représentation. Nous croyons voir dans l’attention au visuel, au brouillage des éléments qui déjoue leur codification, et les nouvelles formes que les films des cinéastes comme Godard, Sokourov et Tarr proposent, certaines expressions des plus hardies qui troublent le regard spectacle et font œuvre de résistance à l’abandon du rêve de répondre par nos créations à notre époque, étouffante puisqu’expliquée en termes de crise excédant notre emprise. Joindre ces hétérogènes ne passe pas par l’analogie mais par l’invention d’un territoire de rapprochements, traversé par des forces portant cet appel. S’y ajoute l’expérience pratique d’un film à partir de la pensée de Geneviève Clancy qui traverse également la partie théorique de ce travail. Fondée sur la question de la présence dont l'inspiration est en partie rilkéenne, cette pensée met en scène tous les possibles quand de telles radicalités deviennent notre implicite.

  • Titre traduit

    Resisting images : on the open in rilke's poetry and in cinema : Jean-Luc Godard, Alexandre Sokurov, Bela Tarr


  • Résumé

    It is not obvious to put cinema in echo with certain aspects of Rilke’s poetry, especially with the Open in the Duino Elegies, at the heart of his search on the founding terms of the poet's necessity through time. If this is tempted here, it is because it allows us to explore certain paths suggested by the renewed question on whether cinema is able to witness reality and also to act on it. Concerning mainly the immediacy of our 'being-in-the-world', the Open implies the question of one's view as a tie to the world. Unattainable by man's consciousness that would regard it as an object, the Open could be the necessity to fight against the posture of 'being-in front of' the world, and against the screens of representation. We discern in the importance attached to visuals, to the interference of elements thwarting their codification, as well as in the new forms proposed by the films of such directors as Godard, Sokourov and Tarr, some of the boldest expressions that disrupt the spectacle-view and constitute a resistance against abandoning the dream of responding through our creations to our epoch – a stifling epoch, since it is explained in terms of crisis exceeding our grasp. Connecting these heterogeneous fields does not come through analogy but through the invention of a territory of rapprochements crossed by forces bearing this call. To this is added the practical experience of directing a film based on the thought of Geneviève Clancy, which also crosses the theoretical part of this work. Based on the question of Presence – partly inspired by Rilke – this thought brings to the fore all possibles when these radicalities become the Implicit of our life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (394 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 349-387 Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3774
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.