Le diagnostic "neurodynamique" : pour une méthodologie d'évaluation cognitive et psychodynamique intégrative des dysfonctionnements cognitifs chez l'adulte

par Senja Stirn

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Chartier.


  • Résumé

    La présente recherche a pour objectif de questionner les conditions à minima qui pourraient assurer un diagnostic neuropsychologique fiable permettant un traitement optimal, notamment dans le cadre des maladies neuro-dégénératives. Dans ce sens, elle questionne son cadre théorique et pratique qui soutient le modèle d’évaluation que nous proposons. La spécificité de notre méthodologie se situe dans l’intégration de cadres théoriques et méthodologiques qui relèvent de la psychologie cognitive et de la psychologie psychodynamique, voire psychanalytique. Pour ce faire, la partie théorique constitue une synthèse des connaissances actuelles en matière de la psychologie cognitive et de la psychologie psycho-dynamique. Elle est un essai de théorisation de notre approche spécifique, dans le prolongement de ce que Lagache nommait la psychologie clinique. La recherche pose ensuite les bases d’une méthodologie que nous nommons « neuro-dynamique » qui est aussi bien quantitative et scientifiquement rigoureuse que qualitative. Elle peut être un début de normalisation des épreuves cognitives spécifiques. Nous avons posé comme postulat de départ qu’un diagnostic neuropsychologique qui n’intégrerait pas ces deux cadres théoriques et méthodologiques en un ensemble aboutissant à un « diagnostic neuro-dynamique » et « transitionnel », ne peut être considéré comme fiable à minima. Nous avons affirmé aussi qu’il doit être dynamique au sens des processus psychiques conscients et inconscients qui sont en jeu. Pour ce faire, nous avons crée un modèle spécifique d’évaluation « neuro-dynamique », dans un cadre qui considère la globalité du sujet sous tous les aspects, somatique, psychique et groupal, dans le respect de ses rythmes cognitifs et psychiques (i. E. , le processus « neuro-dynamique »). Le protocole de passation est un ensemble précis d’une composition d’épreuves que nous avons nommé le « Bilan neuropsychologique initial ». Si l’ensemble de ces critères modélisés et théorisés par notre recherche sont remplis, nous nous attendons alors qu’un résultat diagnostique optimal et « suffisamment juste » peut être obtenu, sous les termes de ce que nous nommons un « diagnostic neuro-dynamique ». Nous avons vérifié par des méthodes quantitatives et/ou qualitatives, les trois hypothèses principales, avec leurs sous-hypothèses : - Le modèle du « Bilan neuropsychologique initial » est un modèle d’évaluation suffisamment exhaustif et suffisamment complexe afin d’établir un diagnostic cognitif fiable. Axe principal : vérification de la fiabilité du modèle d’évaluation proposé. - La fiabilité du diagnostic cognitif repose sur le choix d’une méthodologie scientifiquement rigoureuse, sur la normalisation des épreuves et l’expertise clinique du praticien-chercheur. Axe principal : l’adoption d’une méthodologie scientifique rigoureuse et multifactorielle. - La fiabilité du diagnostic repose sur l’intégration des deux méthodologies, la méthodologie cognitive et la méthodologie psychodynamique. Axe principal : Vérification de l’apport d’une méthodologie intégrative, nommée « neuro-dynamique ». D’un point de vue méta-psychologique, nous avons essayé ainsi de construire un modèle fondamental, simple mais complexe à la fois dans le cadre du travail du psychologue dont l’axe principal n’est ni plus ni moins une appréciation du seul « fonctionnement » psychique, fût il cognitif ou inconscient. Ce dernier ne peut être apprécié que par la seule évaluation des « fonctions » psychiques.

  • Titre traduit

    The 'neuro-dynamical' diagnosis : an integration of cognitive and psychodynamical evaluation methodologies for adult’s cognitive dysfunction


  • Résumé

    The current research has for objective to question which would be the minimum conditions that could provide a reliable neuropsychological diagnosis as the basis for optimal treatment, in particular in the case of neurodegenerative cerebral disorders and diseases. In that sense, it questions its theoretical and practical framework supporting the assessment model we propose. The specificity of our methodology lays in the integration of different theoretical and methodological frameworks originating as well from cognitive as psychodynamical (or psychoanalytical) psychology. For that purpose, the theoretical part compiles a current knowledge on cognitive and of the psychodynamic psychology. It is an essay of theorising of our specific approach, extending what Lagache called the clinical psychology. The research establishes then the basis of a methodology that we call « neurodynamic » which is as quantitative and scientifically rigorous as it is qualitative. It could be the starting point for the standardization of specific cognitive tests. As a basic premise, we consider that the neuropsychological diagnosis which would not integrate those two theoretical and methodological frameworks into one, leading to a « neuro-dynamic » and « transitional » diagnosis, doesn’t acquire the minimum conditions of its reliability. We also asserted that the diagnosis must be « dynamical » in the sense of the impact of conscious and unconscious psychical processes. For those purposes, we have created a specific « neuro-dynamic » assessment model in a framework which considers the suffering subject in his global aspects (somatic, psychical and groupal) and in accordance with his cognitive and psychological rhythms (i. E. , the « neuro-dynamical » process). The test protocol is a specific set of tests that we called the « Initial Neuropsychological Evaluation ». If all those requirements which are modeled and theorized by our research are fulfilled, then we expect that an optimal and « sufficiently » correct diagnosis can be obtained, under the terms of what we call « neuro-dynamical diagnosis ». Using the quantitative and qualitative methods, we have verified our three principal hypotheses, with their under-hypothesis : - The « Initial Neuropsychological Evaluation » is an evaluation model that is sufficiently exhaustive and sufficiently complex in order to establish a reliable cognitive diagnosis. Main focus : verification of the reliability of the proposed evaluation model. - The reliability of the cognitive diagnosis is based on the choice of a scientifically rigorous methodology, the standardization of tests and the clinical expertise of the scientist-practitioner. Main focus : the adoption of a scientific methodology which is rigorous and multi-factorial. - The reliability of the diagnosis is based on the integration of the cognitive and the psychodynamic methodologies. Main focus : verification of the contribution of that methodology, named « neuro-dynamical ». From a meta-psychological perspective, we have tried to construct a fundamental model, simple but complex in the context of psychologist’s work which main focus is no more no less an appreciation of the psychic « functioning » only, be it cognitive or unconscious. The latter can be appreciated measured solely by the evaluation of the psychic « functions ».

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (615-[250] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 586-615

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3744
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.