Aménagement et protection des littoraux méditerranéens : Marseille (France) et Lattaquié (Syrie), étude comparée

par Mayssoun Ide

Thèse de doctorat en Études urbaines, aménagement et urbanisme

Sous la direction de Guy Burgel.


  • Résumé

    Depuis le début des années 70, le littoral a fait l'objet d'une politique spécifique basée sur la protection de son environnement et la limitation de l'urbanisation et de l'artificialisation, tout en tenant compte des enjeux de cette entité géographique. Le littoral méditerranéen, convoité de longue date, subit dangereusement une littoralisation accentuée qui appelle plus que d'autres des mesures de préservation. Pour faire face à cette situation, les gouvernements de certains pays méditerranéens se sont dotés d'instruments et de dispositifs spécifiques pour l'aménagement et/ou la préservation des zones côtières. La France adopte en 1986 une loi littoral. A l'instar de l'expérience française, l'Espagne promulgue sa loi littoral en 1988. D'autres pays également s'en sont dotés comme la Turquie en 1990 et l'Algérie en 2002. Le Maroc et la Grèce font partie d'un groupe doté d'un projet de loi littoral. La plupart des pays méditerranéens disposent de réglementations sectorielles pour gérer leurs zones côtières, la Syrie en fait partie. Dans ce contexte, cette thèse vise à appréhender, par une étude comparée entre les deux villes portuaires de Marseille et de Lattaquié, la façon dont cette portion de terre est aménagée et préservée dans un pays possédant un cadre juridique spécifique au littoral (la France), et dans un pays doté de quelques dispositions sectorielles (la Syrie). Cette question soulève aussi le problème du rôle des collectivité territoriales ainsi que celui des acteurs impliqués dans la planification et l'aménagement du littoral.


  • Résumé

    Since the beginning of the 70's, the coastal zone became the subject of a specific policy based on protecting the environment, limiting the urbanization and artificialization of coasts, taking into consideration the issues of this geographical entity. The Mediterranean littoral zones have been coveted for a long time and are undergoing dangerous littoralization, which requires more conservative measures than other zones. To deal with this situation, some governments of Mediterranean countries adopted tools and specific policy for the planning and/or the preservation of littoral zones. France adopted in 1986 a coastal law. Inspiring from the French experience, Spain enacted the coastal law in 1988. Other countries took the same strategy (e. G. Turkey in 1990 and Algeria in 2002). Morroco and Greece belong to a group that adapted a coastal draft law. Most Mediterranean countries have sectored regulations to manage their coastal areas, actually Syria belongs to this group. In this context, by comparative study between two coastal harbor cities (Marseille and Latakia), this thesis aims to understand how this portion of land is planned and preserved, in a country with specific legal frames for littoral zones (France) and another one (Syria) possessing some sectored regulations for coastal zones. It also raises the question of the role of local and regional authorities, as well as the actors involved in the planning and management of coastal areas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (422 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 367-402

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3731
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.