Caractériser la guitare électrique : définitions, organologie et analyse de données verbales

par Benoît Navarret

Thèse de doctorat en Musique

Sous la direction de Anne Sedes et de Jean-Loïc Le Carrou.

Soutenue en 2013

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse est une approche pluridisciplinaire de caractérisation de la guitare électrique selon des points de vue complémentaires permettant de mieux la qualifier et lui donner un statut d’objet d’étude dans un cadre musicologique aux méthodes renouvelées. La première partie est une présentation des outils essentiels qui composent l’environnement de l’instrument et du musicien. Elle traite de l’électrification de la guitare, de sa configuration matérielle, de la relation du musicien à l’instrument et de l’importance du studio comme référence sonore. La deuxième partie est une étude organologique sur les trois modèles de guitare électrique solidbody de référence (Fender Telecaster, Stratocaster et Gibson Les Paul) ainsi que de solutions alternatives. Cette approche démontre que la guitare électrique subsiste sous des formes extrêmement diversifiées malgré des archétypes aujourd’hui très répandus qui se sont imposés mondialement. La troisième partie est consacrée au discours de guitaristes qui ont livré leur définition de la guitare électrique dans le cadre d’études perceptives inédites. Des données verbales ont été recueillies et analysées. Les résultats présentés portent sur les représentations des marques et modèles, et l’étude du vocabulaire de cette communauté de musiciens. L’ensemble de ce travail s’inscrit dans le cadre d’une collaboration interdisciplinaire entre des équipes de recherche en musicologie, psychologie/linguistique et mécanique.

  • Titre traduit

    Characterizing the electric guitar : definitions, organology and verbal data analysis


  • Résumé

    This thesis is a multidisciplinary approach which characterizes the electric guitar in complementary perspectives to qualify it and give it the status of subject of study in a musicological framework for renewed methods. The first part is a presentation of the essential tools that make up the environment of the instrument and the musician. It deals with the electrification of the guitar, its hardware configuration, the relationship of the musician to the instrument and the influence of studio audio techniques in music production. The second part is an organological study of the most famous models of solidbody electric guitars (Fender Telecaster, Stratocaster and Gibson Les Paul) and some alternatives. This approach shows that the electric guitar remains in extremely varied forms today despite widespread archetypes that have become a benchmark worldwide. The third part is devoted to the speech of guitarists who gave their own definition of the electric guitar under unusual perceptual studies. Verbal data were collected and analyzed. The results presented relate to the representations of brands and models, and the study of the vocabulary of this community of musicians. All of this work is part of an interdisciplinary collaboration between research teams in musicology, psychology/linguistics and mechanics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (426 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 305-317

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3586
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.