La doctrine européenne de sécurité en Afrique : de l'institutionnel à l'opératoire

par Samuel Nguembock

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Pascal Boniface et de Narcisse Mouelle Kombi.

Soutenue en 2013

à Paris 8 en cotutelle avec Yaoundé 2 .


  • Résumé

    Le présent travail porte sur la dynamique interinstitutionnelle entre l’Union européenne et l’Union africaine et les Communautés économiques régionales, notamment celle d’Afrique centrale. Un accent spécifique est mis sur l’influence institutionnelle et stratégique de l’Union européenne sur les créations et réformes institutionnelles opérées dans le processus de mise en œuvre de l’Architecture africaine de sécurité. La présente étude pose l’hypothèse que les organisations multinationales africaines de sécurité, notamment celles relatives à l’Architecture africaine de paix et de sécurité, se créent, changent et se consolident sous l’effet conjugué de la consolidation de la doctrine européenne de sécurité en Afrique et de la double incapacité institutionnelle et opérationnelle de l’Afrique face à ses besoins de sécurité et de défense. Elle montre que les similitudes de responsabilité opérationnelle et le mimétisme institutionnel, qui découlent du partenariat stratégique Afrique-Union européenne, consacrent certes le développement des synergies opportunes mais créent par la même occasion une dépendance des organisations africaines envers les innovations institutionnelles européennes. Une dépendance habilement construite par l’Union européenne qui a des conséquences sur la pertinence, l’opérationnalité locale des programmes et des réformes engagées, ainsi que la capacité d’appropriation de ces dernières par les organisations africaines et leurs États membres.

  • Titre traduit

    The European security doctrine in Africa


  • Résumé

    This work examines the inter-institutional relationship between the European Union and the African Union and its Regional Economic Communities; in particular the region of central Africa. Specific emphasis will be placed upon the institutional and strategic influence that the European Union has had in the implementations and reformations which took place to form the very structure of African security policy. This study puts forth the hypothesis that multinational African security organizations, and in particular those working in the field of African peace and security Architecture; are created, restructured and reinforced under the combined influence of two important factors: an application of European security doctrine on the one hand and the ineptitude of Africa, on both an institutional and operational level, to resolve security and defence issues on the other. The report demonstrates that similarities in operational responsibilities as well as institutional mimicry resulting from this strategic partnership between the African and European Union certainly encourage the development of beneficial cooperation. However at the same time, this phenomenon provokes a dependency of African organizations upon European institutional developments; a dependency which, skillfully engineered by the European Union, has consequences on the appropriateness of policy, the success of local programs and pledged reforms, and the ability of African organizations and their member states to attain to these.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (309-[140] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 291-302

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3535
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.