La manière Martine Franck (1938-2012) : questions d'éthique en photographie

par Cécile Gaillard

Thèse de doctorat en Histoire de l'art contemporain

Sous la direction de Paul-Louis Rinuy.


  • Résumé

    Martine Franck, photographe belge de l’agence Magnum, est née à Anvers en 1938. Elle se destine initialement à travailler dans le milieu de l’art mais un voyage en Orient, entrepris en 1963, modifie ses orientations. Elle débute le photojournalisme en 1964, dans les laboratoires de Time-Life, intègre en 1970 l’Agence Vu créée à Paris par Pierre de Fenöyl et participe en 1972 à la fondation de l’agence Viva. Elle rejoint Magnum Photo en 1980, structure dans laquelle elle travaillera jusqu’à son décès en 2012. Si son travail est reconnu par les institutions, les discours critiques portant sur l’œuvre de cette photographe tendent à focaliser sur les qualités esthétiques des images, ignorant leur valeur d’usage et leurs conditions de production et de réception. À partir du fonds d’archives personnel de Martine Franck, demeuré en grande partie inédit, l’enjeu principal de ce travail sera de définir, pour reprendre une ancienne notion, ce qui constitue la manière Martine Franck, de comprendre sa démarche photographique comme un phénomène global, qui relèverait moins d’un style ou d’une méthode, que d’une éthique. L’itinéraire de Martine Franck s’inscrit au cœur des mutations qui ont ponctué l’histoire du médium pendant la deuxième moitié du XXe siècle. Si l’on s’attache à retranscrire ce parcours individuel, c’est aussi dans la perspective que ce travail puisse servir de support à une réflexion sur le métier de photographe dans la complexité et la variété de ses prises sur le champ social et culturel.

  • Titre traduit

    Martine Franck's "way" (1938-2012) : issues of ethics in photography


  • Résumé

    Belgian photographer Martine Franck, of the Magnum Agency, was born in Anvers in 1938. She was originally set to work in the arts but changed her working path after her journey to Asia in 1963. She started photojournalism in 1964 at Time-Life and joined the Vu Agency created by Pierre de Fenöyl in 1970. Additionally, she participated in the creation of the Viva Agency in 1972. In 1980, she joined Magnum Photo where she worked up until her death in 2012. Critics’ discussions of her work focus on her images’ aesthetic qualities, ignoring their used value and their production and reception conditions. Martine Franck’s personal archives have stayed original and unpublished for the most part. The main goal of this work is to define, in using an old notion, what is Martine Franck’s Way. Her archives are meant to help understand her photographic approach as a global phenomenon, not as much as a style or method, but more as an ethic. Martine Franck’s itinerary is part of the deep mutations that marked the history of Photography during the second half of the twentieth century. If we are bound to retranscribe her individual career path, it is in perspective that her work will serve as a reflection’s base on the Photographer’s work in its complexity and variety on the social and cultural field.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (423, 132, 344 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [325]-383. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3523/1,2,3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2013PA083899
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.