Pour un catalogue raisonné des arts incohérents

par Corinne Taunay

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Pascal Bonafoux.

Soutenue en 2013

à Paris 8 .


  • Résumé

    Les Arts Incohérents rassemblent une constellation de plus de 600 artistes, créateurs de plus d’un millier d’œuvres présentées de 1882 à 1893 dans sept expositions parisiennes. Manifestement, c’est sur fond de bouleversements culturels, après la seconde guerre mondiale, que les Arts Incohérents ont commencé à intéresser quelques historiens, lorsque la dérision, la farce, la « mise à mort » de l’art envahissent le champ culturel. Alors que la volonté de faire « table rase » de la tradition classique est devenue un point d’ancrage critique pour l’historien de l’art, parallèlement à l’étude de Dada, tenu pour le plus radical, s’esquisse un intérêt pour les Arts Incohérents. Après mai 68, suite à la « panthéonisation » de Marcel Duchamp, Dada redécouvert et sa position d’anti-art transformée en art, des sociologues statuèrent sur l’avant-gardisme et surtout pré-dadaïsme des Arts Incohérents, sans suffisamment connaître l'ampleur de ce mouvement et de ses manifestations, faute d'œuvres originales, d'iconographie. . . Ces lacunes sont à l'origine de l'absence d'études théoriques approfondies. C’est ce vide que je propose de combler en établissant le premier Catalogue raisonné des Arts Incohérents. Il se compose en partie I de la présentation du mouvement et des difficultés à établir un catalogue raisonné, en partie II de cinq catalogues raisonnés des Incohérents (Incohérents identifiés ou hypothétiquement identifiés ; collectifs ; non identifiés ; personnalités « agrafées Incohérents » ; hors livrets) et de leurs œuvres, et enfin en partie III, les annexes (toutes les sources primaires trouvées et diverses études raisonnées).

  • Titre traduit

    For a descriptive catalogue of the incoherents arts


  • Résumé

    The Incoherent Arts gather a constellation of more than six hundred artists, who created more than one thousand works displayed between 1882 and 1893 in seven expositions in Paris. Obviously, it is in a context of cultural upheavals, after the Second World War, that some historians began to show interest for the Incoherent Arts, when the derision, the farce, the « killing » of art overcame the cultural field. Then the will to wipe the classical tradition became a critical anchor point for any historian of art, and parallel to the study of Dada, held as the more radical, appeared an interest for the Incoherent Arts. After May 1968, following the sanctification of Marcel Duchamp, the rediscovery of Dada and the transformation of its anti-art position in art, sociologists ruled on the avant-gardism and the « pre-dadaïsm » of the Incoherents. But they did not know well enough the width of this movement and its expressions, by lack of original works, iconography, and so on. I would like to fill this gap in establishing the first Descriptive Catalogue of the Incoherent Arts. It consists of, in a part I, a presentation of this movement and the difficulties to establish a descriptive catalogue ; in a part II, five descriptive catalogues of the Incoherents (identified or hypothetically identified Incoherents ; collectives ; unidentified Incoherents ; personalities « stapled » as Incoherents ; Incoherents out of booklets) and their works ; then, in a part III, an appendix (all the primary sources and several descriptive studies).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. ([14]-1332, DCCCXXXI f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3481/1,2,3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.