Enjeux et modalités de la représentation du Maghreb médiéval : l'Île du Couchant dans trois romans historiques contemporains : Zakya Daoud, Djamel Souidi, Amin Maalouf

par Fatiha Kaïd

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Zineb Ali-Benali.

Soutenue en 2013

à Paris 8 .


  • Résumé

    Notre thèse interroge l’articulation du référent historique maghrébin avec la fiction romanesque, dans une problématique du genre littéraire du roman historique à travers trois textes contemporains de la littérature maghrébine et moyen-orientale de langue française. Elle s’organise en trois parties. Dans la première partie intitulée « Conceptualisation des productions romanesques », les trois auteurs et leurs romans sont présentés afin de souligner leur intérêt pour l’Histoire, ensuite, un aperçu historique sur les conditions d’émergence du roman historique dans l’univers littéraire européen et son évolution dans d’autres univers en dehors des frontières européennes tels que l’Algérie, le Maroc et le Liban est développé, présentant les problématiques spécifiques à ce genre. La seconde partie, intitulée « Procédés de fictionnalisation des récits historiques », développe une étude stylistique précise destinée à déterminer dans quelle mesure les modalités de l’expression du Maghreb médiéval chez les auteurs en conditionnent sa représentation, et quelles représentations en découlent dégageant ainsi des discours référentiels. Les procédés de représentation choisis par les trois auteurs pour mêler la grande et la petite histoire permettent de découvrir à cette occasion trois types de récits, incitant à les considérer soit comme un récit fantasmé après coup soit comme une fresque historique soit comme un conte philosophique. Il ne s’agit pas seulement de comparer les trois romans mais plutôt de présenter trois stratégies d’écriture sans doute liées aux questions philosophiques qui préoccupent Djamel Souidi, Zakya Daoud et Amin Maalouf, comme la religion et le pouvoir, le statut des femmes et le concept d’identité. Enfin, la question de ce que Julia Kristeva appelle « pratique signifiante » est abordée dans ces œuvres qui semblent se prêter à une lecture plurielle dans la troisième partie intitulée : « Enjeux transversaux et lecture plurielle de la représentation du Maghreb médiéval ». Celle-ci tend à décrypter les différentes traces mémorielles ou nappes de sens de lectures qui peuvent produire et créer du sens. Ainsi, notre thèse permet d’approfondir le lien entre l’histoire du Maghreb dans ses frontières médiévales avec ses représentations culturelles, notamment dans le roman historique francophone dont les origines occidentales sont multiples et ont fonctionné comme un facteur de prise de conscience régionale et nationale dans le développement des sociétés algérienne, marocaine et tunisienne, lesquelles signifient différemment un sujet transnational qui est la Méditerranée.

  • Titre traduit

    Issues and modalities of the representation of medieval Maghreb : Sunset Island in three contemporary historical novels - Zakya Daoud, Djamel Souidi, Amin Maalouf


  • Résumé

    Our thesis questions the historical referent joint Maghreb with romantic fiction in a problematic genre of the historical novel in three contemporary works of literature Maghreb and Middle East in French. It is organized into three parts. In the first part, "Conceptualizing romantic productions », "The three authors and their novels are presented to highlight their interest in history, then, a historical overview of the conditions for the emergence of the historical novel in the European literary universe and its evolution in other universes outside European borders, such as Algeria, Morocco and Lebanon is developed, with the specific problems of this kind. « The second part, entitled " Processes fictionalization of historical narratives » , Develops a precise stylistic study aimed at determining the extent to which the terms of the expression in medieval Maghreb authors determine its representation and what representations arising thereby freeing speech repositories. The processes are represented by the three authors chosen to mix the high and the little history can discover on this occasion three types of accounts, prompting regarded either as a fantasy story or as an afterthought or as a historical tale philosophical. It is not only to compare the three novels but rather to present three strategies for writing probably related to philosophical questions concern Djamel Souidi Zakya and Daoud Amin Maalouf, like religion and power, the status of women and the concept of identity. Finally, the question of what Julia Kristeva calls "signifying practice “ Is addressed in these works seem to lend themselves to a plural reading in the third part entitled : “Cross-cutting issues and plural reading of representation of the medieval Maghreb”. It tends to decipher the different memory traces or layers of meaning that can produce readings and create meaning. Thus, our thesis allows deepen the link between the history of medieval Maghreb in its borders with its cultural representations, especially in the French historical novel whose accidental’s origins are multiple and functioned as a factor of regional consciousness and national development companies in Algeria, Morocco and Tunisia, which means differently trans-national topic that is Mediterranean.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (413 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 395-408

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3468
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.