L'intégration régionale à l'épreuve des régimes autoritaires : l'exemple des Etats du Maghreb

par Kamal Cheklat

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Daniel Lindenberg.

Soutenue en 2013

à Paris 8 .


  • Résumé

    L’évolution du Maghreb à la fin de la décennie 1980 a inauguré un nouveau cycle dans les relations inter-maghrébines. Une nouvelle dynamique unitaire semble traverser l’espace maghrébin, perceptible à travers le discours politique des gouvernants. La création de l’UMA en février 1989, qui compte cinq pays : l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, consacre ce rapprochement inter-maghrébin. Consécutive à l’échec des tentatives antérieures, la création de l’UMA tend en priorité à renforcer la coopération régionale entre les États membres afin de créer un ensemble économique régional intégré. , Toutefois, ce nouveau processus d’intégration dans le cadre de l’UMA a été instable et a enregistré beaucoup de retards. Il n’existe pas aujourd’hui de structure ni politique, ni économique, qu’elle soit associative ou fédérative, liant les pays maghrébins. A ces problèmes s’ajoute le contexte euro-méditerranéen. Alors que le Partenariat euro-méditerranéen (PEM) aurait pu favoriser une progression de l’intégration maghrébine, dix sept ans plus tard la situation n’a pas réellement évolué. Il se pose ainsi la question des raisons sous-jacentes à la faiblesse de l’intégration maghrébine. La littérature consacrée à l’intégration maghrébine s’est attachée à décrire cette situation de statu quo qui caractérise le Maghreb en se focalisant sur un certain nombre d’éléments essentiels. Si les facteurs explicatifs sont diversifiés, notre thèse cherche à identifier les ceux d’entre eux qui sont déterminants de cette diversité. C’est en explorant les liens susceptibles d’exister entre l’intégration régionale et les systèmes de gouvernements autoritaires qui gouvernent les États maghrébins que l’on parviendra à dégager une intelligibilité des situations concrètes à l’oeuvre dans la région.

  • Titre traduit

    Regional integration in ordeal of authoritarian regimes


  • Résumé

    The evolution of the Maghreb at the end of the 1980s inaugurated a new cycle in the inter-Maghreb. A new dynamic unit seems to cross the Maghreb, perceptible through the political discourse of rulers. The creation of the UMA in February 1989, with five countries: Algeria, Libya, Mauritania, Morocco and Tunisia, this rapprochement dedicated inter-Maghreb. Following the failure of previous attempts, the creation of the UMA tends primarily to enhance regional cooperation between Member States in order to create an integrated regional economic whole. However, this new process of integration within the AMU was unstable and showed a lot of delays. There is currently no structure or political or economic, whether Federal or associative, linking the Maghreb countries. These problems are compounded by the Euro-Mediterranean context. While the Euro-Mediterranean Partnership (EMP) could promote an increase in the Maghreb integration, seventeen years later the situation has not really changed. This raises the question of the underlying reasons for the weakness of the Maghreb integration. The literature on Maghreb integration is attached to describe the status quo that characterizes the Maghreb by focusing on a number of key elements. If the explanatory factors are diverse, this thesis seeks to identify those among them who are determinants of this diversity. It is by exploring the links that may exist between regional integration and systems of authoritarian governments that govern Maghreb states that we will succeed to generate intelligibility concrete situations at work in the region.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (281 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 262-281

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3456
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.