Etude du facteur de virulence PB1-F2 dans les interactions hôtes/virus influenza A

par Olivier Leymarie

Thèse de doctorat en Virologie

Sous la direction de Bernard Delmas.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    Depuis 1997 des virus influenza A aviaires hautements pathogènes (VIAHP) de sous-type H5N1 se transmettent occasionnellement à l'homme avec un taux de mortalité élevé proche de 60%. Bien que la transmission des VIAHP H5N1 entre les individus soit un événement exceptionnel, l'adaptation de ces souches à l'homme constituerait un véritable danger pour la santé publique. La protéine virale PB1-F2, identifiée en 2001, a été définie comme un facteur de virulence des virus influenza A, mais sa contribution dans la pathogénicité des VIAHP H5N1 chez les mammifères et les hôtes aviaires est peu décrite. Ce travail de thèse s'est attaché à mieux caractériser la fonction de PB1-F2 chez ces différents types d'hôtes au cours de l'infection par un virus VIAHP H5N1. Pour cela, nous avons réalisé, chez la souris et le poulet, des analyses comparatives de transcriptomes associés à l'infection par un VIAHP H5N1 exprimant ou non la protéine PB1-F2. Nos travaux montrent que l'expression de PB1-F2 retarde l'activation de la réponse immunitaire chez la souris, mais conduit à un temps plus avancé de l'infection à une réponse inflammatoire exacerbée accompagnée de dommages pulmonaires importants. A contrario, chez le poulet, l'expression de PB1-F2 réduit le taux de mortalité ainsi que la réponse inflammatoire au cours de l'infection. En parallèles des travaux in vitro nous ont permis d'identifier un nouveau partenaire cellulaire de PB1-F2 : Calcoco2. Nos analyses fonctionnelles sur cellules alvéolaires humaines A549 démontrent que l'interaction entre ces deux protéines conduit à l'amplification de la réponse interféron de type I en potentialisant l'activation de la voie de signalisation MAVS.

  • Titre traduit

    Study of the virulence factor PB1-F2 in host-influenza A virus interactions


  • Résumé

    Since 1997, highly pathogenic avian influenza A viruses (HPAIV) H5N1 have been transmitted occasionally to human with a high mortality rate reaching 60%. Although HPAIV H5N1 transmission among people remains a rare event, adaptation cr such strains to human may constitute a danger to public health. PB1-F2, a viral protein identified in 2001, was defined as an influenza A virus virulence factor but its contribution in HPAIV H5N1 pathogenesis in avian and mammalian host species is poorly described. This thesis work focused on better characterization of the PB1-F2 function during HPAIV H5N1 infection in these different host species. For that purpose, we performed comparative transcriptome analysis between an H5N1 HPAIV strain and its PB1-F2- deficient mutant infected mice or chickens. Our work shows in mice that PB1-F2 expression delays the immune response activation but leads to an exacerbation of the inflammatory response accompanied with significant lung damages at the late stage of the infection. On the contrary, PB1-F2 expression down-regulates inflammatory response and reduces mortality rate during chicken infection. In parallel to this work, an in vitro study helped us to identify a novel interacting protein of PB1-F2: Calcoco2. Functional analysis in alveolar cell line A549 demonstrates that the interaction between thesi two proteins leads to increase the type I interferon response by potentiating the MAVS signaling pathway activation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 p.)
  • Annexes : 502 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2013) 278
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.