Caractérisation génétique, moléculaire et immunologique de l'infection zoonotique par le virus Foamy in vitro et in vivo : étude de la transmission rétrovirale inter-espèces

par Réjane Rua

Thèse de doctorat en Microbiologie et virologie

Sous la direction de Antoine Gessain.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le virus Foamy est un rétrovirus complexe ubiquitaire chez les primates non humains(PNH) cnez lesquels il établit une infection persistante sans apparente pathologie associée. Le virus Foamy se réplique activement dans la cavité buccale des PNH. Il est transmis à l'homme lors de morsures par les PNH. Il y établit une infection chronique à long-terme actuellement considérée comme non pathogène. Aucun cas de transmission secondaire d'Homme à Homme n'étant rapporté à ce jour, nous recherchons les facteurs à l'origine de l'apparente «restriction» du virus Foamy chez l'Homme. Les objectifs de ma thèse se déclinent en deux axes :1-Caractérisation génétique, moléculaire et cellulaire de l'infection par le virus Foamy chez l'Homme in vivo. Chez les individus infectés par le virus Foamy, nous montrons que la charge virale est faible et que l'ARN viral n'est pas détectable au niveau salivaire. Ceci pourrait contribuer à l'absence de dissémination virale inter-humaine. Nous montrons également que cette restriction des virus Foamy chez l'Homme ne peut pas s'expliquer par des modifications délétères majeures au niveau du génome viral. 2- Caractérisation de la réponse Interféron-I au virus Foamy in vitro. Nous montrons que le virus Foamy induit une forte réponse IFN-I au contact des PBMCs humaines, et que ce sont principalement les cellules dendritiques plasmacytoïdes (pDC) qui sont responsables de cette réponse. En utilisant une lignée de cellules dendritiques plasmacytoïdes, nous montrons que cette détection passe par le senseur endosomal TLR7 et qu'elle ne nécessite par l'infection productive des pDC.

  • Titre traduit

    Genetic, molecular and immunological characterization of zoonotic infection by foamy viruses in vivo and in vitro study of interspecies retroviral transmission


  • Résumé

    Foamy viruses are complex retroviruses which are ubiquitous in non-human primates (NHP). They induce a persistent infection without apparent pathology. Foamy viruses actively repllcate in the oral cavity of NHP. They are transmitted to humans through NHP bites. Human infection is also lifelong and appàrently non pathogenic. As no case of secondary transmission has been reported to date, we searched for viral factors behind the apparent 'restriction" of Foamy viruses in humans. The objectives of my thesis are 1-Genetic, molecular and cellular characterization of human infection with foamy virus in vivo ln indlviduals infected with Foamy virus, we show that viral loads are low and viral RNA is not present ln the saliva. This couic' contribute to the absence of inter-human viral spread. We aise show that the restriction of Foamy virus in humans can not be explained by major deleterious changes in the viral genome. 2 - Characterization of type 1-interféron response to Foamy virus in vitro. We show that Foamy virus induces a strong type I-interferon response in contact with human PBMCs, and that the plasmacytoid dendritic tells (pDCs) are the major tell type responsible for this induction. Using a plasmacytoid dendritic tell sine, we show that viral strisILLI ucurstluellrandloesnotLecaroductive infection of 'DCs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([329] f.)
  • Annexes : 371 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2013) 223
  • Bibliothèque : Institut Pasteur (Paris). Centre de Ressources en Information Scientifique (CeRIS) - Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.