Sélection et expansion des cellules souches hématopoietiques pour la thérapie genique de la beta-thalassemie

par Charlotte Colomb

Thèse de doctorat en Therapeutiques Biotechnologiques

Sous la direction de Philippe Leboulch.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les cytopénies et pancytopénies régulièrement observées chez les individus infectés par les virus de l'immunodéficience humaine ou simienne suggèrent une atteinte centrale de l'hématopoïèse qui pourrait prendre part au déficit immunologique qui caractérise ces pathologies. Dans le modèle de l'infection expérimentale du macaque par le SIVmac251 nous montrons que l'atteinte clonogénique des progéniteurs CD34+, qui survient dès la primo-infection, est corrélée à une diminution des ARNm STAT5A et STATB. Ce défaut clonogénique des CSHs est complètement levé par une expression forcée de STAT5B. Nous montrons que la protéine virale Nef (HIV ou SIV) reproduit ex vivo l'atteinte clonogénique des cellules CD34+, que sa présence est nécessaire à l'altération de la clonogénicité des progéniteurs hématopoïétique in vivo et que cette action de la protéine Nef est dépendante du récepteur d'activation et de prolifération des peroxysomes gamma (PPAR-y). Ce travail apporte un nouvel éclairage sur le rôle primordial de la protéine Nef dans la pathologie des infections par le VIH ou le SIV et révèle un nouveau mécanisme de régulation de l'hématopoïèse précoce impliquant la voie de signalisation PPAR-y/STATS. Il ouvre des perspectives majeures sur l'utilisation thérapeutique de ligands de PPAR-y (antagonistes et agonistes) dans le cadre d'infections par le VIH ou le SIV mais également dans le domaine des hémopathies impliquant une dérégulation de STAT5. En ce sens, nous avons évalué le potentiel thérapeutique de l'activation de la voie de signalisation PPAR-y/STAT5 sur les CSLs associées à la maladie résiduelle de la LMC.

  • Titre traduit

    Hematopoietic stem cell selection and expansion for beta-thalassemia gene therapy


  • Résumé

    Gene therapy by transplantation of vector-transduced hematopoietic stem cells will constitute an ideal therapeutic solution for patients affected by genetic blood diseases with no compatible sibling donor. This method was used successfully during recent clinical trials for gene therapy. However, problems persist and must be resolved: 1) the sub-optimal efficacy of gene transfer and the low number of injected modified cells ; 2) the need, in the absence of selective advantage of the transplanted cells, of proceeding to myeloablative conditioning and the risks connected to the aplasia ; 3) The unpredictable genomic targets of the vectors and the associated leukemic risks. With the aim of contributing to the improvement of gene therapy protocols for the çlinic, we developed Systems of in vitro and in vivo selection of hematopoietic cells transduced by lentiviral vector and tested the effects of molecules and combinations of cytokines on hematopoietic cell growth in vitro. The existence, in several gene therapy trials, of clones within which the therapeutic vector was localized within the HMGA2 oncogene drove us to study the effect of this gene on the process of hematopoietic reconstitution after transplantation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (263 f.)
  • Annexes : Réf. p.119-172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2013) 086
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.