Contribution de Galectine-7 à la cicatrisation de l'épiderme

par Sadaf Sanii

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Françoise Poirier.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    Galectine-7 serait impliquée dans différents cancers (sein, thyroïde, peau). Un site majeur d'expression de cette protéine chez la souris est l'ensemble des épithéliums stratifiés, notamment l'épiderme. Les souris mutantes Galectine 7 -/- présentent un retard de cicatrisation. L'analyse des kératinocytes des souris normales et mutantes révèle que la galectine-7 jouerait un rôle dans la polarité des cellules pionnières de la migration au cours de la cicatrisation. Le but de ce travail de thèse était de déterminer au niveau cellulaire le mode de fonctionnement de la galectine-7 au cours de la migration des kératinocytes. Deux approches complémentaires ont été développées. La première par mise en place d'un système d'analyse en culture in vitro a permis de réaliser des études d'imagerie et de protéomique poussées pour comprendre le processus mis enjeu. La deuxième, basée sur l'emploi d'un modèle de souris transgénique dans laquelle la galectine-7 est surexprimée, a fourni des informations complémentaires à celles obtenues avec les mutants Galectine-7 -/-. Pour analyser le rôle de la galectine-7 in vitro, nous avons utilisé la lignée cellulaire HaCaT dérivée de kératinocytes humains et développé une variante du test de blessure pour comprendre sa fonction dans la migration collective. Nous avons montré que dans les cellules normales, la galectine-7 se concentre à l'extrémité des câbles d'actines et des microtubules corticaux des kératinocytes pionniers en association avec la vinculine, la cortactine mais aussi de façon plus surprenante la E-cadhérine. L'extinction de la galectine-7 par siRNA entraine une perte d'expression de galectine-7 dans le cortex cellulaire et une disparition du réseau d'actine corticale, une redistribution de la cortactine dans le cytoplasme, une désorganisation de la vinculine et une disparition de la E-cadhérine du cortex. Cette réorganisation majeure du cytosquelette cortical est à mettre en parallèle avec la perte de locomotion des kératinocytes pionniers au sein de la population. La deuxième partie du travail est l'étude du mécanisme de cicatrisation in vivo dans des souris transgéniques surexprimant la galectine-7 dans les kératinocytes. L'analyse histologique et ultrastructurale de l'épiderme des souris transgéniques révèle une désorganisation résultant d'une perturbation de la différenciation des kératinocytes selon l'axe baso-apical. De façon intéressante nous remarquons une altération des jonctions adhérentes et de l'organisation de la membrane basale sous-jacente ainsi que de l'ensemble de la matrice extracellulaire à l'interface derme-épiderme et plus en profondeur dans le derme. Chez les souris transgéniques âgées ces altérations sont maintenues. Finalement l'étude de la réponse cellulaire in vivo après blessure dans les animaux transgéniques montre un retard dans la cicatrisation corrélé à une perte d'identification et polarisation des kératinocytes pionniers. De plus, nous observons une réduction des espaces intercellulaires entre kératinocytes adjacents, suggérant un problème de communication entre les cellules lors de la migration. Ces résultats associés à ceux obtenus dans les souris galectine-7 -/-, révèlent donc qu'une quantité optimale de galectine- 7 dans l'épiderme est nécessaire à sa physiologie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (179 f.)
  • Annexes : 282 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2013) 032
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.