Interaction entre variabilité génétique et consommation de lipides dans la survenue du diabète de type 2

par Amel Lamri

Thèse de doctorat en Physiologie et physiopathologie

Sous la direction de Frédéric Fumeron.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    La détection des gènes impliqués dans le risque de diabète de type 2 revêt une importance capitale pour une meilleure compréhension de l'étiologie de la maladie et la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques. A ce jour, plus d'une soixantaine de loci ont été associés au risque de diabète de type 2. Cependant, ces derniers n'expliquent que faiblement la part imputable à la génétique. L'étude des interactions génétique-nutrition pourrait permettre de mettre évidence de nouveaux gènes impliqués dans la maladie. L'objectif de ce travail consiste à évaluer les effets d'interaction entre la consommation de lipides et le génotype de polymorphismes de gènes candidats, sur le risque de diabète de type 2 dans une cohorte prospective issue de la population générale française, la cohorte D. E. S. I. R. Nous nous sommes notament intéréssé à deux groupes de gènes:- Gènes senseurs de lipides dont l'activité est modulée par les niveaux d'acides gras, tels que les gènes codant les récepteurs nucléaires PPARy et PPARa et le récepteur couplé aux proteines G GPR120. Gènes du transport inverse du cholestérol (TIC) tel que ABCA1, la CETP, et des lipases hépatique (LIPC) et endothéliale (LIPG) dont le rôle dans la régulation de l'homéostasie glucidique reste à déterminer. Nos résultats ont mis en évidence un effet des polymorphismes de PPARG, PPARA, GPR120, ABCA1, LIPG et CETP sur le risque de diabète. Ces effets ne sont détectables que lorsque la consommation de lipides est prise en compte. Ceci souligne l'importance des interactions gène-environnement dans la survenue d'une maladie complexe tel que le diabète de type 2.

  • Titre traduit

    Interaction between genetic variability and dietary fat intake in the onset of type 2 diabetes


  • Résumé

    The detection of the genes associated with type 2 diabetes risk is essential for a better comprehension of the etiology of the disease. To date, more than sixty loci have been associated with the onset of type 2 diabetes. Nevertheless, these loci explain only a small part of the heritability of the disease. The study of interactions between gene and nutrition could help to reveal new genes involved in the onset of type 2 diabetes. The objective of our work was to estimate the interaction between dietary fat intake and the genotype of polymorphisms of candidate genes on type 2 diabetes incidence in a large cohort drawn from the French general population (the D. E. S. I. R study). Given the data available for this cohort (DNA, nutritional habits, glyceamic status) the interactions genotype-fat intake were analyzed for polymorphisms of two groups of genes:Lipid sensor genes, encoding for proteins whose activity is regulated by fatty acidssuch as the nuclear receptors PPARa, y, and the G protein coupled receptor GPR120. Reverse cholesterol transport genes, such as ABCA1, CETP, hepatic and endothelial lipases (LIPC and LIPG) whose implication in the onset of type 2 diabetes needs to be clarified. Our results revealed different associations between polymorphisms of PPARA, PPARG, GPR120, ABCA1 and LIPC on the risk of type 2 diabetes. These effects were detected only when dietary fat intake was considered. These results highlight the importance of gene-environment interactions in the onset of complex diseases such as type 2 diabetes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 p.)
  • Annexes : 244 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2013) 012
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.