Aspects morphosyntaxiques de l'ocaina : autour des classes lexicales

par Doris Patricia Fagua Rincon

Thèse de doctorat en Linguistique théorique descriptive et automatique

Sous la direction de Francisco Queixalós.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'ocaina (famille witoto), jusque là peu décrit, est parlé par quelque 50 locuteurs en Amazonie Nord-Ouest. Notre description porte sur les catégories lexicales et leurs (sous-)classe, identifiées suivant leurs corrélats morphosyntaxiques. Une grande division correspond à leur aptitude à se constituer en centre prédicatif ; les sous-divisions renvoient à leur capacité d'instaurer des syntagmes et d'accueillir de la morphologie flexionnelle : catégories non prédicatives, n'instaurant pas de syntagmes : lexies-énoncés, particules, adverbes, adjectif (non flexionnables), adverbes (flexionnables) ; instaurant des syntagmes : postposition (flexionnables) ; catégories prédicatives, instaurant des syntagmes : idéophones (non flexionnables), verbes, noms et adverbes (flexionnables). La riche morphologie de l'ocaina (en particulier des catégories prédicatives flexionnables) justifie un exposé détaillé des processus morphologiques : flexion, translation et dérivation. Cette tripartition est obtenue par le croisement de la présence ou l'absence de l'un de ces critères : régularité, applicabilité à toute une (sous-)classe, variation sémantique impliquant un changement de (sous-)catégorie lexicale. Des analyses complétant l'abord théorique de certaines questions sont proposées. Par exemple, l'ocaina illustre un fait non documenté auparavant : la coexistence d'un système de genre et d'un système de suffixes classificatoires de discrétisation (cf «classificateurs »), exprimant la catégorie de nombre. D'autre part, les concepts de qualité, dits adjectivaux, sont exprimés par le seul adjectif de la langue, quelques noms substantifs et majoritairement par les adverbes prédicatifs.

  • Titre traduit

    Morphosytactic aspects of ocaina : Issues in lexical classes


  • Résumé

    Ocaina (Witotoan), a language with little previous description, is still spoken by about fifty speakers in North-West Amazon. Our description focuses on lexical categories, its classes and sub-classes, identified by means of their morphosyntactic properties. The first distinction is based on the aptitude of the lexical categories to fonction as predicate nucleus; further distinctions can be made according to their ability to form phrases for which they are the head; and/or their ability to receive inflectional morphology: non predicative, with impossibility of heading phrases: lexical statements, particules, adverbs, adjectif (non inflectable), adverbs (inflectable); heading phrases: postposition (inflectable); predicative catégories, heading phrases: ideophones (non inflectables), verbs, noms and adverbs. The rich morphology of the language justifies a detailed presentation in terras of morphological processes: inflectional, transferential, and derivational. This subdivision is distinguished according to their regularity and their scope of application (a class or sub-class) and, whether or not they induce a semantic change involving a change of lexical category or sub-class. We propose analyses that complement the theoretical approach to certain issues. For instance, Ocaina illustrates the co-existence in the same language of a gender system and a system of classificatory suffixes of discretisation (see "classifiers"), markers which, in our analysis, express the number category. Furthermore, concepts of quality and property (adjectival concepts) are expressed in: adjective (just one); noun, with a handful of commun nouns; and, predicative adverbs, with (large inventory).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (451 p.)
  • Annexes : 131 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2013) 098

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.