Poésie et rapports sociaux autour de la cour de France (1538-1560)

par Claire Sicard

Thèse de doctorat en Histoire et Sémiologie du Texte et de l'Image

Sous la direction de Jean Vignes.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    En 1538, Marot publie ses Œuvres. En 1560, c'est au tour de Ronsard de donner une édition collective. Entre ces deux dates, se succèdent sur le trône François Ier, Henri II et François II. Sous ces trois règnes, la cour change, de même que la relation entre les puissants et les nombreux auteurs de vers. Les transformations sociales et anthropologiques qui s'opèrent ont une incidence sur l'esthétique et les modes de diffusion adoptés par les poètes. L'objet de ce travail est de voir, dans une véritable comédie humaine liée par l'usage du vers et les rapports à la cour, comment se constituent des réseaux, comment les poètes s'en servent pour prendre leur place dans la société, comment cette sociabilité se manifeste dans leurs oeuvres et quelles transformations esthétiques induisent des modifications d'ordre social. La réflexion est d'abord centrée sur la cour et sur le rapport que les poètes peuvent avoir avec le prince et son entourage, selon qu'ils en sont proches ou, tout au contraire, sont ou se sentent éloignés malgré eux de ce milieu. Est ensuite envisagée la question du don et de contre-don, qui est au coeur des relations sociales engagées par les auteurs, avec leurs protecteurs comme avec leurs pairs. Enfin est analysée la manière dont les relations avec les pairs, amicales ou conflictuelles, témoignent de la place des auteurs dans le paysage curial et poétique mais aussi contribuent à l'élaboration de projets esthétiques contrastés, permettant à certains, comme Ronsard, d'imposer leur figure d'auteur, tandis que d'autres, comme Mellin de Saint-Gelais, s'emploient à en effacer les contours.


  • Résumé

    1538, Marot publishes his Œuvres. In 1560, it's time for Ronsard to have a complete edition published. Between those two dates François 1st, Henri II and François II will follow each other on the throne. Under those three reigns, there are changes at the court and in the way the powerful relate to the numerous verse writers. The social and anthropological changes which take place have an influence on the aesthetic, the means of publication adopted by the poets. The purpose of this work is to show , within a real human comedy combining the use of verses and court relastionship, how networks are elaborated, how poets use them to take their own position in the society, how these social relations appear in their written work and what aesthetic transformations are implied by the schanges in the society. The study is first based on the court and on the relationships that poets can have with the prince and the people around him, depending on how close or on the contrary how left aside from this milieu they are or have the feeling they are. Then we will tackie the question of the gift and the counter-gift, which is at the core of the social relations initiated by the authors with their protectors as well as with their pears. Eventually we will analyse the way the relationships with the pears, friendly or conflictual, account for the position of authors in the curial and poetic environment as well as they contribute to the elaboration of contrasted aesthetic projects, enabling some, such as Ronsard, to impose their image as authors while others like Saint Gelais try their best to blur it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (777 p.)
  • Annexes : 1993 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2013) 094

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.