Le cas clinique Hanna H. Ou l'ombre de la pulsion de mort : étude psychopathologique et clinique d'une patiente atteinte de psychose maniaco-dépressive à travers quelques séances de psychodrame analytique

par Latifa Rhattat-Boet

Thèse de doctorat en Recherche en psychopathologie et psychanalyse

Sous la direction de Luiz Eduardo Prado de Oliveira.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    A partir d'une pratique de psychologue clinicienne, l'auteur interroge les fonctions du psychodrame psychanalytique. Le psychodrame comme outil clinique intéressant et précieux reprend ici les événements de vie d'une patiente atteinte de psychose maniaco-dépressive à partir d'un cas clinique unique. Il permet dans un lieu de travail psychique, la reconstruction des événements de vie déniés au fil des séances et met en évidence l'installation de sa symptomatologie bipolaire, à savoir les épisodes d'oscillations en accès maniaque ou mélancolique (rupture, rejet, amour, haine, violence, manque d'appui symbolique, perte de points d'ancrage, Echec de la métaphore paternelle, Forclusion du Nom du Père). La psychose maniaco-dépressive, que l'on rencontre fréquemment dans notre clinique vient pointer la difficulté de l'inscription du lien social, de cette capacité à donner existence à son être dans cette clinique du réel. Par rapport à la série de traumatismes cumulatifs vécus par la patiente, nous avons tenté de retracer le cadre de ce miroir brisé, d'y dessiner les figures de bord afin qu'elle puisse se réinscrire enfin à l'âge adulte dans son histoire personnelle. Le psychodrame psychanalytique a favorisé un cadre privilégié au processus psychothérapique pour travailler dans une mise en scène groupale, l'impact des traumatismes vécus, voire déniés par la patiente bipolaire. J'ai montré l'utilité du psychodrame dans sa fonction de révélation de l'inconscient individuel et familial. Dans ce véritable travail thérapeutique, on a touché aux imagos et on a tenté de remettre en mots les conflits inconscients. C'est ici un travail de remaniement psychique, de restauration d'une identité propre perturbée, par un travail de distanciation à l'objet interne et aussi une réorganisation de l'instance idéale perturbée, mal introjectée: La mère archaïque» toute bonne ou toute mauvaise, toute puissante en tout cas. Le psychodrame a permis de mettre en lumière la renaissance d'une histoire d'amour et haine, un retour de l'affect par l'amplification émotionnelle du fait du groupe. Sa problématique archaïque est en lien avec la toute puissance maternelle, ce premier Autre qui a contribué à la figer dans une répétition mortifère, clouée sur son lit dans le noir, lorsqu'elle ne vient pas, anéantie par l'histoire douloureuse de sa naissance, en devenant l'ombre de la pulsion de mort. La souffrance psychique de la patiente engendre un mouvement en direction des forces de déliaison, donc de la pulsion de mort. Le déni de sa souffrance interdit l'accès à la représentation.

  • Titre traduit

    From transference neuroses to narcissistic neuroses : contributions to the foundations of the freud's theory of melancholy


  • Résumé

    From a practical clinical psychologist, the author questions the functions of psychoanalytic psychodrama. Psychodrama as interesting and valuable clinical tool here takes the life events of a patient with manic-depressive illness from a single clinical case. It allows a place of psychic work, reconstruction of the events o' life denied to the sessions and highlights the installation of the bipolar symptoms, namely episodes of mania o melancholy oscillations access (failure, rejection, love Hatred, violence, lack of symbolic support, loss of anchor points, failed the paternal metaphor, Foreclosure Name of the Father). Manic-depressive psychosis, which is common in our clinic has difficulty pointing to the inclusion of social ties, this ability to give life to his being in the clinic real. Compared to the series of cumulative trauma experienced by the patient, we have attempted to trace the course of this broken mirror, will draw figures edge so that it can finally re-register as al adult in his personal history. The psychoanalytic psychodrama favored a privileged process in psychotherapy to work in a staging groupai, the impact of trauma or denied by the bipolar patient. I showed the usefulness of psychodrama in its function of revealing the unconscious individual and family. In this genuine therapeutic work, we hit tkie imagos and tried to put into words the unconscious conflicts. This is a work of psychic reorganization, restoration own identity disturbed by work of distancing the internai object and as a reorganization of the ideal body disturbed badly introjected: The archaic mother "good or all evil, all-powerful anyway. Psychodrama helped to highligh the rebirth of a story of love and hate, a return to affect the emotional amplification due to the group. Its archaic problem is related to the motherly power, first Other contributing to the freeze in a deadly repetition, confined to her bed in the dark, when it is not destroyed by the painful story of his birth , becoming the shadow of the death instinct. Mental suffering of the patient leads a movement towards unbinding forces, so the death instinct. Denial of his suffering prohibits access to representation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (354 f.)
  • Annexes : 214 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2013) 060
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.