La poésie d'Emily Dickinson (1830-1886) à la lumière des traductions : une étude des rapports entre énonciation métaphorique et exploration métaphysique

par Claire Patoyt

Thèse de doctorat en Etudes Nord-Américaines

Sous la direction de Antoine Cazé.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette thèse vise à mettre au jour les liens étroits qui se tissent entre énonciation métaphorique et exploration métaphysique dans la poésie d'Emily Dickinson (1830¬1886). À partir d'analyses approfondies de poèmes confrontés avec leurs traductions en langue française, elle met en lumière le rapport consubstantiel entre pensée et mouvement. Elle examine par ailleurs le rôle fondamental de celui-ci dans la relation du poète aux concepts métaphysiques et au monde spirituel. En quoi la « métaphore vive » est-t-elle une dynamique énonciative propre à prendre en charge les efforts conjonctifs ou les impulsions critiques de la pensée? Quels enjeux recouvre l'exploration métaphysique qu'elle réalise? Dans quelle mesure peut-on dire qu'une « métaphysique du mouvement » façonne et anime la poétique dickinsonienne? Cette étude montre que l'écriture métaphorique d'Emily Dickinson se situe dans le passage d'une conception, héritée de la mystique et de la théologie, de la métaphore comme figure comblant l'écart entre le terrestre et le céleste, à une approche de la métaphore comme pouvoir de re-description du réel et de création de nouvelles relations référentielles faisant primer l'imagination créatrice et la vitalité de la parole poétique. Elle dégage également les principaux héritages formels des métaphores dickinsoniennes. En parallèle, elle offre une approche originale des poèmes via le dialogue dynamique avec les traductions qui agissent comme un « contrepoint herméneutique » permettant de pénétrer en profondeur dans les strates signifiantes des énoncés métaphoriques. L'épaisseur philosophique de la pensée poétique reçoit ainsi un nouvel éclairage.

  • Titre traduit

    = The poetry of Emily Dickinson (1830-1886) in the light of french translations : a study of the links between metaphorical enunciation and metaphysical exploration


  • Résumé

    This dissertation aims at revealing the intimate links between metaphorical enunciation and metaphysical exploration in the poetry of Emily Dickinson (1830¬1886). Based on close readings and comparative analyses of several poems alongside their French translations, it highlights the inextricable nature of thought and movement. It also examines the essential role such movement plays in the poet's relationship to metaphysical concepts and to the spiritual reaim. What makes the « living metaphor » an enunciative dynamics fit for conveying the conjunctive aspirations or critical impulses of the poet's thought? What is at stake in the metaphysical exploration it carries out? To what extent can it be said that a « metaphysics of movement » shapes and animates Dickinson's poetics? This study shows that Emily Dickinson's metaphorical writing moves from a conception of metaphor inherited from mystical poetry and theology, in which metaphors are seen as bridges between the earthly and the celestial, to an approach in which metaphor serves as a force for re- describing reality and bringing about new referential relationships that give priority to creative imagination and the vitality of poetic language. It also points out the main formai legacy of Dickinson's metaphors. In parallel, it offers an original approach to the poems by engaging in a dynamic dialogue with the translations which here act as a « hermeneutic counterpoint » to the originals, a means of exploring in greater depth the layers of meaning contained in Dickinson's metaphorical utterances. A new analytical light is thus shed on the philosophical depths of the poet's thought.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (644, 28 p.)
  • Annexes : 316 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2013) 056

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.