Les ressources de la migration : les activités commerciales des maliens en France et au Mali

par Brema Ely Dicko

Thèse de doctorat en Sociologie-Anthropologie

Sous la direction de Catherine Quiminal.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    A ses débuts, la migration malienne vers la France était caractérisée par une présence temporaire masculine dont l'épargne était orientée vers l'économie domestique. Depuis, les formes migratoires ont connu des mutations qui ont conduit les immigrés maliens et leurs descendants à repenser leurs rapports à la France et au Mali. Ainsi, parallèlement aux projets collectifs réalisés au Mali dans le cadre d'associations, de nombreux maliens sont parvenus à initier différentes activités commerciales transnationales entre l'Europe (la France, la Belgique, l'Allemagne, etc. ), l'Afrique (le Mali, le Sénégal, le Maroc, etc. ) et l'Asie (Doubaï, Syrie, Chine, l'Arabie Saoudite, etc. ). L'objectif général de ce travail est de comprendre la manière dont ces activités commerciales ont permis à certains Maliens de prendre place en France, de s'inscrire dans le double espace franco-malien et pour d'autres de se réinstaller économiquement au Mali. Il s'agit donc de cerner sur le double espace d'immigration et d'origine, l'émergence et le développement de leurs pratiques commerciales. Dans cette perspective, nous avons en France et au Mali réalisé entre janvier 2009 et mars 2012 une série d'enquêtes qualitatives centrées sur l'utilisation du guide d'entretien et d'une observation des commerces. Ce travail fait apparaître la valorisation et l'importance des ressources de la migration dans le début et le fonctionnement des commerces. Ces derniers présentent une grande variété. Ils vont de matériels solaires et informatiques, à la librairie islamique, la mode, les produits alimentaires et cosmétiques, les salons de coiffure, la restauration, etc. L'étude met en évidence l'existence de différentes figures de commerçants maliens. Les uns sont arrivés en France avec leur capital commercial. Les autres valorisent leur qualification professionnelle et leur épargne acquises durant leur séjour en France. Les enfants de la seconde génération ne sont pas aussi en marge de cette dynamique. Pour tous, les réseaux sociaux permettent de rendre possible leur volonté d'entreprendre Enfin, apparait un processus d'autonomisation de certaines femmes qui ne correspondent guère à l'image de l'accompagnatrice, de la veuve, ni de celle en rupture conjugale.


  • Résumé

    In its early stages, Malian migration to France was mainly composed of men, coming temporarily, and whose savings were directed towards home economics. Since then, the changes of migratory patterns have led Malian immigrants and their descendants to rethink their relations to France and Mali. Thus, in parallel to collective projects set up in Mali within the frame of associations, many Malians were able to initiate different transnational trading activities between Europe (France, Belgium, Germany, etc. ), Africa (Mali, Senegal, Morocco, etc. ), and Asia (Dubai, Syria, China, Saudi Arabia, etc. ). This work aims at understanding how these trading activities have allowed some Malians to settle in France, to become part of the Franco-Malian double area, and for others, to set up economically again in Mali. It is therefore about defining the emergence and development of their trading practices in the double area of immigration and origin. With this in mind, I have conducted a series of qualitative surveys in France and Mali between January 2009 and March 2012, focusing on the use of the maintenance guide and an observation of shops. This work highlights the development and the importance of migration resources in the entry and running of shops. They are of great variety. They range from selling solar and computing material to Islamic bookshops, fashion, food and cosmetic products, hairdressing salons, catering, etc.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (441 p.)
  • Annexes : 174 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2013) 002

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.