Impact de la sédimentologie et de la diagenèse sur les propriétés pétrophysiques d'un réservoir carbonaté oolithique : le cas de la formation de l'Oolithe Blance (Bathonien, Bassin de Paris, France)

par Yasin Makhloufi

Thèse de doctorat en Géosciences

Sous la direction de Pierre-Yves Collin et de Françoise Bergerat.

Soutenue en 2013

à Paris 6 .


  • Résumé

    La Formation de l'Oolithe Blanche (Jurassique moyen), aquifère salin profond, est intéressante car (1) elle est exploitée en géothermie et, (2) elle est une cible potentielle pour le stockage du CO2. Une étude sédimentologique a été réalisée sur des analogues de terrain où la Formation de l'Oolithe Blanche affleure (secteur sud-est), puis dans plusieurs puits carottés le long d'un transect SE-NO (secteurs médian et central). Cette étude a montré une première hétérogénéité rattachée à des processus de dépôt différents. L'étude pétrographique a permis de caractériser le type et la localité des pores et la chronologie relative de mise en place et la nature des phases diagénétiques. Les paragenèses propres à chaque site montrent une hétérogénéité en fonction des localités. L'analyse des paramètres pétrophysiques a porté sur la mesure des valeurs de porosité, de perméabilité, des paramètres acoustiques et électriques. Il a été mis en évidence plusieurs échelles d'hétérogénéités. A l'échelle de l'échantillon, une étude statistique a permis de mettre en évidence un contrôle fort de l'environnement de dépôt et de la diagenèse. Enfin, un outil statistique capable de préciser et de déterminer les relations de corrélations entre paramètres sédimentologiques, diagénétiques et pétrophysiques a été développé. Cet outil a permis de définir des électro-faciès en vue d'un couplage avec les données de diagraphie. Il en résulte un modèle prédictif, calibré pour la Formation de l'Oolithe Blanche, qui peut être déployé simplement et rapidement à l'ensemble des sondages réalisés dans le Bassin de Paris.


  • Résumé

    The Oolithe Blanche Formation (mid. Jurassic), a deep saline aquifer, show some interest as: (1) it is exploited for geothermal energy and (2) this formation is considered for CO2 geological storage. Firstly, we led a sedimentological study in field analogs (quarries of Burgundy) where the Oolithe Blanche Formation outcrops (south-east area), then the same was done in sub-surface, by the study of several cored wells along a SE-NW transect (median and central areas). This study demonstrated a heterogeneity in sedimentary deposits, mainly controlled by depositional environments. The petrographic study was conducted to characterize the type and location of pores and the relative timing and the nature of diagenetic stages. The site-specific paragenesis shows heterogeneity depending on the location. Analyses of petrophysical parameters was carried on the measurement of porosity and permeability values, but also on acoustic and electric parameters in order to access the reservoirs properties. Several scale of heterogeneities has been highlighted. At the sample scale, a statistical study has highlighted a strong control of the depositional environments and diagenesis on the petrophysical parameters. Finally, a statistical tool that is capable of determining the correlations relationships between sedimentologic, diagenetic and petrophysical parameters and of defining electro-facies for well-logging data correlations was developed. The result is a predictive model, calibrated for the Oolithe Blanche Formation, which can easily and quickly be deployed on all well in the Paris Basin, with high resolution.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Impact de la sédimentologie et de la diagenèse sur les propriétés pétrophysiques d'un réservoir carbonaté oolithique : le cas de la formation de l'Oolithe Blance (Bathonien, Bassin de Paris, France)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-177

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2013 578

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 13 PA06 6578
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.