Signatures moléculaires dans les vents de disque MHD des proto-étoiles de faible masse

par Walter Yvart

Thèse de doctorat en Astronomie et Astrophysique

Sous la direction de Sylvie Cabrit.

Soutenue en 2013

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le phénomène de jet apparait couplé à l’accrétion, son rôle et son impact dans le contexte de formation stellaire et planétaire restent des questions majeures. Nous explorons la possibilité que les jets moléculaires soient issus de vents de disque magnétocentrifuges contenant des grains, et possibilité qu’ils puissent expliquer les composantes larges observées dans les raies H2O avec Herschel/HIFI ainsi que les observations à haute résolution au VLT. Notre modèle inclut : 1) Une solution MHD auto-similaire de vent de disque. 2) Une chimie ionisée hors équilibre le long des lignes d’écoulement. 3) Un chauffage dominé par la diffusion ambipolaire et une irradiation du gaz par les rayonnements X et UV de l’étoile. 4) Un auto-écrantage de H2 et de CO calculé globalement. 5) Les niveaux ro-vibrationnels et le transfert radiatif associé de H2, CO et H2O calculés hors équilibre. 6) Le pompage infrarouge des niveaux de CO et H2O par les poussières. 7) La projection de la probabilité d’échappement des photons non-isotrope sur la ligne de visée. Pour la première fois, un modèle dynamique de vent de disque permet de faire des prédictions synthétiques dans les raies moléculaires qui sont directement comparables aux observations de proto-étoiles. Nous proposons un outil puissant ouvert aux observations avec ALMA et le VTL

  • Titre traduit

    MHD disk winds molecular signatures from young loss mass stellar objects


  • Résumé

    The origin of protostellar jets, and their role in extracting angular momentum from the accreting system, remain major open questions in star formation research. We explore the possibility that molecular jets may trace dusty magneto-hydrodynamic (MHD) centrifugal disk winds, the possibility they explain the broad component observed with Herschel in H2O lines ans the high anuglar resolution observation of moleculars jets. Our model includes : 1) An self-similar MHD-solution that fits the atomic observation DG Tau. 2) A non-equilibrium thermo-chemical and ionization gas evolution along streamlines with a network of 134 species. 3) Heating by ambipolar diffusion, irradiation by corronal X-rayx and far UV photons from the accretion shocks. 4) Non local self-shielding of H2 and CO. 5) Non equilibrium integration of 40 rovibrational levels of. And 40 rotational levels of CO and 80 rotational levels of H2O under the escape probability formalism. 6) water and CO IR-pumping by dust radiation field and dust thermal profile both calculated using DUSTY. 7) Projection of anisotropic escape probability along observer’s direction. In this unprecedented work, for the first times a dynamical disk wind model is able to make synthetic predictions in molecular lines of Class 0 to 2 jet for comparison with observations. We build a powerful tool that could be used with ALMA and VLT observations

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Signatures moléculaires dans les vents de disque MHD des proto-étoiles de faible masse

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (310 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 281-296. 244 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2013 553

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf-T839
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.