Vérification compositionnelle pour la conception sûre de systèmes embarqués

par Syed Hussein Syed Alwi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Emmanuelle Encrenaz.

Soutenue en 2013

à Paris 6 .


  • Résumé

    In the aim of improving the verification of synthesizable synchronous systems, a model-checking method based on the abstraction-refinement procedure which relies on the compositional structure of the system is proposed. Having opted for the abstraction generation from verified component properties, different methods of property selection for the initial abstraction and the refinement strategies to improve the abstract model are presented and analyzed. The most straight-forward strategy is the Negation of the Counterexample Technique which refines the abstract model by eliminating exclusively the spurious counterexample provided by the model checker. The Property Selection Technique is another abstraction-refinement strategy where the available properties are ordered according to their relevance towards the global property by exploiting the dependency graphs of its variables. Furthermore, the refinement phase is assisted by a filtering mechanism that ensures the current counterexample will be eliminated. A comprehensive FSM-based technique has also been proposed to address the main problems in property based abstraction in compositional verification notably the lack of exploitable properties and the generation of a good abstraction. The techniques proposed have been tested on an experimental platform of an industrial protocol, the Controller Area Network (CAN). The experimental results demonstrate the applicability of the techniques proposed, the gains in comparison to conventional techniques and the relative effectiveness of the three strategies proposed varies according to the application context.


  • Résumé

    Afin d’améliorer la vérification de systèmes synchrones synthétisables, une méthode de vérification par model-checking basée sur une procédure de raffinement d’abstraction s’appuyant sur la structure en composants du système est proposée. Ayant opté pour la génération d'abstraction à partir des propriétés vérifiées des composants, différentes méthodes de sélection de propriétés pour l'abstraction initiale et les stratégies de raffinement pour améliorer le modèle abstrait sont présentées et analysées. La stratégie la plus directe est la technique de la Négation du Contre-exemple qui raffine le modèle abstrait en éliminant uniquement le contre-exemple fourni par le model-checker. La technique de la sélection de propriété est une autre stratégie où les propriétés disponibles sont organisées en fonction de leur pertinence par rapport à la propriété globale en exploitant les graphes de dépendances de ses variables. De plus, la phase de raffinement est assistée par un mécanisme de filtrage qui assure l’élimination du contre-exemple. Une technique complète basée sur le FSM a également été proposée pour résoudre les principaux problèmes dans l'abstraction dérivée des propriétés, notamment le manque de propriétés exploitables et la génération d’une bonne abstraction. Les techniques proposées ont été testées sur une plate-forme expérimentale d'un protocole industriel, le bus CAN. Les résultats expérimentaux montrent l'applicabilité des techniques proposées, les gains par rapport aux techniques traditionnelles et l’efficacité relative des trois stratégies proposées varient selon le contexte d’utilisation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.125-133. 95 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2013 230
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.