Cor-e : un modèle pour la simulation d'agents affectifs fondé sur la théorie COR

par Sabrina Campano

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Nicolas Sabouret.

Soutenue en 2013

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les émotions sont abondamment étudiées par les psychologues depuis plusieurs décennies (James, 1890; Darwin, 1874; Lazarus et Folkman, 1984), et les premières théoriesremontent à l’Antiquité. Elles sont principalement considérées comme un moyen d’adap-tation, permettant à individu de réagir à un événement de façon appropriée. Ces réac-tions peuvent prendre la forme d’un comportement comme la fuite ou l’attaque (Cannon,1920), d’une expression faciale comme le sourire (Ekman, 1999), ou d’une stratégie cogni-tive comme le déni (Lazarus, 1998). La simulation informatique des processus émotionnelspermet d’améliorer la crédibilité des personnages virtuels, ou de tester des hypothèses psychologiques. Le domaine de l’Informatique affective regroupe les travaux poursuivantces objectifs. La majorité des modèles existants en Informatique Affective utilisent des variablesreprésentant des catégories d’émotion. Une autre classe de modèle cherche à simuler descomportements affectifs sans utiliser de catégories d’émotion, en adoptant une approcheémergente (Pfeifer, 1994; Cañamero, 2005; Rank et Petta, 2007). Dans cette approche, lesémotions ne sont pas simulées à l’intérieur du système, mais proviennent des interprétationsqu’un observateur humain fait à propos des comportements des agents. Dans cette thèsenous proposons un modèle de simulation de comportements émotionnels appartenant àce second type d’approche, fondé sur la théorie psychologique de la Conservation desRessources (COR theory) de Hobfoll (1998). Notre modèle, intitulé COR-Engine (COR-E), est basé sur le principe qu’un agentessaye d’acquérir ou de protéger des ressources lorsqu’elles sont respectivement désiréesou menacées. Une ressource peut représenter des éléments variés, comme la « réputation »d’un agent ou une « voiture ». Un comportement peut avoir à la fois des effets positifs(acquisition ou protection) et négatifs (menace ou perte) sur des ressources. Chaque agenta des préférences individuelles sur les ressources de l’environnement, qui déterminent lavaleur de la ressource du point de vue de l’agent. La valeur d’un comportement est calculéeselon ces préférences et les effets du comportement. Afin d’évaluer les performances du modèle COR-E sur l’aspect crédible et émotion-nels des comportements qu’il simule, nous proposons un protocole d’évaluation dédié auxmodèles émergents, dans lequel des observateurs doivent évaluer le caractère crédible etémotionnel des comportements produits par le modèle. Grâce à cette évaluation, nousmontrons que les caractéristiques de l’architecture du modèle COR-E permettent de si-muler des agents dont le comportement est jugé comme crédible et émotionnel par desobservateurs humains. Nous présentons également une évaluation comparative du modèleCOR-E avec un autre modèle affectif, mettant en évidence les avantages et les limites dechacun. En particulier, le modèle COR-E se révèle plus facile à configurer, mais ne peutpas gérer de représentations probabilistes. Enfin, nous définissons un modèle de simulationpour les groupes adapté à l’architecture de COR-E, dans lequel les agents rejoignent ungroupe en fonction de leurs préférences.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (235 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.[227]-235. réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2013 60
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.