Processus émotionnels et cognitifs dans le développement des capacités de prise de décision sous ambiguïté

par Ania Alexandra Aïte

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Sylvain Moutier.


  • Résumé

    La prise de décision sous ambiguïté est au cœur de notre existence. En effet, nous devons sans cesse effectuer des choix sans pour autant en connaître les conséquences potentielles, ni les probabilités qui régissent ces conséquences. Afin de mieux définir les processus en jeu dans le développement de ces capacités décisionnelles sous ambiguïté, nous avons choisi de tester la théorie incontournable dans ce domaine, à savoir : L’Hypothèse des Marqueurs Somatiques (HMS). Cette hypothèse accorde un rôle adaptatif aux émotions et suppose que l’individu réalise au cours de sa vie un apprentissage de nature émotionnelle qui guiderait ses choix dans des conditions d’ambiguïté. Nous avons réalisé trois études expérimentales issues de l’association des approches de la psychopathologie, de la psychologie cognitive et de la psychologie du développement. Dans une première étude nous avons ainsi vérifié l’implication de l’alexithymie, un trouble spécifique de l’identification et de la régulation des émotions, dans le déficit décisionnel observé chez les joueurs pathologiques. En étudiant le cas particulier du jeu pathologique, nous avons pu étayer indirectement l’HMS, en démontrant que l’alexithymie pouvait être à la source du déficit décisionnel observé au sein de cette population. Dans une deuxième étude réalisée chez le sujet sain, nous avons développé un nouveau paradigme expérimental d’amorçage émotionnel afin de répondre aux critiques persistantes quant au rôle des processus émotionnels dans la décision sous ambiguïté. Nos données conduisent à penser que la prise de décision sous ambiguïté reposerait bien sur le développement d’un signal émotionnel intégral (i.e., en réponse aux feedbacks), en montrant pour la première fois la possibilité de renforcer ce signal pour une meilleure prise de décision. Dans une troisième étude nous avons examiné le développement, de l’enfance à l’âge adulte, des capacités de prise de décision sous ambiguïté sous l’angle des processus émotionnels mais également des processus cognitifs, et en particulier les stratégies d’ajustement suite aux feedbacks. Cette perspective développementale nous a permis de mieux définir les processus cognitifs essentiels à cette prise de décision sous ambiguïté en suggérant la nécessité d’inhiber une tendance spontanée à modifier son choix après une perte afin de permettre l’apprentissage émotionnel au cœur de la prise de décision sous ambiguïté. En conclusion, les résultats de cette thèse nous ont permis d’enrichir l’HMS, en soulignant la nécessité de prendre en compte les processus émotionnels et cognitifs dans le cadre de la prise de décision sous ambiguïté.

  • Titre traduit

    Emotional and cognitive processes in the development of decision-making under ambiguity


  • Résumé

    Decision-making under ambiguity is critical in our everyday life. Indeed, we make most of our choices with no information on the potential consequences of these choices or on the probabilities that govern these consequences. To better characterize the underlying mechanisms engaged in this complex ability, we tested the Somatic Marker Hypothesis (SMH), a key theory in this field. This theory posits that decision-making under ambiguity relies on the development of emotional responses to the world (i.e., an integral emotional signal) that bias people toward advantageous choices in ambiguous circumstances. Thus, the goal of this thesis was to test (i) the role of emotional processes and (ii) the possible implication of cognitive processes in our ability to choose advantageously in ambiguous context. In our first study, we investigated the factors at the root of the decision-making deficit of pathological gamblers by assessing the impact of alexithymia – a recurrent emotional disorder in this population – on their decision-making skills. In line with the SMH, we found that alexithymia was a key factor to understand pathological gamblers’ decision-making deficit. In a second study, we designed an emotional priming paradigm to provide direct evidence that decision making relies on the creation of an integral emotional signal in healthy adults. Our data supports the SMH by evidencing that decision-making can be improved when the integral emotional signal is reinforced. Finally, in our third study, we investigated the development of decision-making abilities by focusing on the strategic adjustments in children, adolescents and adults. Our data suggest that the inhibition of a spontaneous tendency to shift after a loss might be critical to choose advantageously. In conclusion, the results of this thesis broadened the scope of the HMS by emphasizing the need to study both emotional and cognitive processes to better understand decision making under ambiguity. Keywords: Decision-making under ambiguity; Emotional processes; Cognitive processes; Cognitive development the SMH by evidencing that decision-making can be improved when the integral emotional signal is reinforced. Finally, in our third study, we investigated the development of decision-making abilities by focusing on the strategic adjustments in children, adolescents and adults. Our data suggest that the inhibition of a spontaneous tendency to shift after a loss might be critical to choose advantageously. In conclusion, the results of this thesis broadened the scope of the HMS by emphasizing the need to study both emotional and cognitive processes to better understand decision making under ambiguity.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.