Un dispositif d’aide à la résolution de problèmes additifs expérimenté en Réseau d’Aides Spécialisées aux Élèves en Difficulté (RASED)

par Florence Liraud

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Sylvette Maury.

Le président du jury était Teresa Assude.

Le jury était composé de Sylvette Maury, Teresa Assude, Line Numa-Bocage, Éric Roditi.

Les rapporteurs étaient Teresa Assude, Line Numa-Bocage.


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est de mesurer l’impact cognitif d’un dispositif didactique sur des élèves de CE2 en difficulté d’apprentissage, pris en charge dans le cadre d’un RASED, au sujet de la résolution de problèmes additifs. Nous étudions comment, et avec quelle variabilité, les différents leviers du dispositif, volontairement conjugués et sous-tendus par nos choix théoriques, provoquent une évolution cognitive chez ces élèves. Cette thèse s’appuie de manière centrale sur les travaux de plusieurs auteurs psychologues et didacticiens, notamment : Vergnaud, Julo, Brousseau, Piaget et Vygotski. L’expérimentation porte sur 25 élèves, qui, par groupes de 4 ou 5, ont bénéficié de ce dispositif constitué de 13 séances de 45 min. Un pré-test et un post-test permettent une mesure de l’évolution de ces élèves. Les résultats montrent que ce dispositif permet, en général, de faire progresser ces élèves en difficulté, que ces progrès dépendent de leurs connaissances initiales, mais que ces connaissances n’expliquent pas totalement la variabilité des progrès constatés. Enfin, nous tentons de comprendre pour quels élèves nos hypothèses concernant la pertinence des différents leviers se vérifient. Pour cela, nous analysons dans le détail, au cours de chacune des 13 séances, les activités mathématiques et langagières de certains élèves représentatifs des groupes que nous mettons en évidence. Ainsi, l’apport de cette thèse consiste également à discuter l’intérêt et les limites de notre dispositif en fonction des élèves qui constituent le public pris en charge dans le cadre des RASED.

  • Titre traduit

    A didactic framework, in relation to the resolution of problems in addition and subtraction, on the pupils with learning and difficulties, under the care of the Special Needs network (RASED)


  • Résumé

    The aim of this thesis is to measure the cognitive impact of a didactic framework on the pupils of CE2 with learning difficulties, under the care of the Special Needs network (RASED), in relation to the resolution of problems in addition and subtraction. We are studying how, and with what variability, the different tools within the framework, deliberately selected in accordance with our theoretical models, engender cognitive development in these pupils. This thesis is centred around the work of several psychologists and educationalists, notably : Vergnaud, Julo, Brousseau, Piaget and Vygotski. The research is based on 25 pupils, in groups of 4 or 5, who benefitted from a programme of 13 lessons of 45 minutes each. Testing before and after allows the measurement of the progress of these pupils. The results show that the programme helps, in general, pupils with difficulty to make progress, that this progress depends on their initial skills, but that those skills do not completely explain the variability of the progress observed. Finally, we try to understand for which pupils our hypotheses regarding the relevance of different tools are verified. For that, we analyse in detail, during the course of each of the 13 lessons, mathematical and linguistic activities of certain pupils representative of the groups we are presenting as evidence. In addition, the focus of this thesis comprises also a consideration of the benefits and limitations of our programme in relation to the pupils who are the subjects under the aegis of the RASED.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.