Vivacité des argotismes d'origine carcérale dans la langue familière française

par Joanna Siecińska

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Alicja Kacprzak et de Jean-Pierre Goudaillier.

Le président du jury était Jan Kortas.

Le jury était composé de Alicja Kacprzak, Jean-Pierre Goudaillier, Jan Kortas, Montserrat Lopez Diaz.

Les rapporteurs étaient Jan Kortas, Montserrat Lopez Diaz.


  • Résumé

    Intéressée par la situation sociolinguistique de notre pays d'origine, la Pologne, où l'argot carcéral finit par pénétrer dans d'autres sociolectes, nous nous sommes aussi intéressée au cas français en vue d'explorer la même question. Pour ce faire, notre étude a été réalisée dans deux milieux de référence, à savoir celui des détenus d’une part et celui des non détenus d’autre part. Dans le cadre de la méthode d’enquête sociolinguistique nous avons soumis à ces deux milieux de référence un questionnaire comportant un ensemble choisi d’argotismes carcéraux. Notre travail de recherche nous a permis d’examiner la fiabilité du lexique recueilli et de confirmer l’existence d’une pratique langagière essentiellement carcérale, ce qui nous amène à définir la spécificité de l'argot des prisons utilisé dans un cadre carcéral. Par ailleurs est étudiée la perméabilité de la langue familière française au vocabulaire argotique carcéral, ce qui aboutit à mettre au jour les fonctions remplies par l'argot des prisonniers en milieu carcéral. De plus, la confrontation des deux publics permet de dégager les similarités et les différences dans les résultats, ainsi que d'établir une correspondance entre leur profil social et leur pratique linguistique.

  • Titre traduit

    Vivacity of prison slang vocabulary in French colloquial language


  • Résumé

    The interest in the topic arose by dint of inspiration drawn from observing a sociolinguistic situation in my native country, Poland, where prison slang proves to permeate other sociolects, in particular youth slang, which turned out to be an excellent point of departure for embarking on a similar survey in France. The research was carried out in two different groups: prisoners and non prisoners. Within the framework of a sociolinguistic study, both of them were requested to complete a questionnaire containing 40 units of prison slang vocabulary. First of all, the research was designed to examine the reliability of a selected lexicon and to confirm a genuine prison slang usage in this particular environment. Furthermore, the paper was supposed to define the degree of permeability of the French colloquial language to prison slang vocabulary as well as to shed some new light on different roles played by this specific language within a prison community. Moreover, the comparison of two groups' performance revealed important similarities and differences and brought to light the correlation between social and linguistic variables.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.