Le lien à l’animal : le vétérinaire et son rapport au savoir : étude clinique

par Sophie Michon-Chassaing (Michon)

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Bernard Pechberty.

Le président du jury était Claudine Blanchard-Laville.

Le jury était composé de Bernard Pechberty, Claudine Blanchard-Laville, Dominique Ottavi, Françoise Bréant.

Les rapporteurs étaient Dominique Ottavi, Françoise Bréant.


  • Résumé

    Issue d'un questionnement initié dans une pratique professionnelle de psychosociologue qui interrogeait la place de l'animal dans des récits de nature autobiographique, cette recherche s'est construite dans le but d'explorer la thématique du rapport à l'animal, dans le cadre des Sciences de l'éducation. Pour construire cet objet de recherche, des références théoriques pluridisciplinaires ont été mobilisées, de même qu'une démarche de recherche inscrite dans un cadre clinique d’orientation psychanalytique, qui met en jeu les élaborations contre-transférentielles du chercheur. Un cheminement exploratoire a été enrichi par l’analyse de deux entretiens cliniques de recherche. Ce premier temps met en évidence l’impact positif du lien d’attachement à l’animal dans la construction psychique d’un être humain. Dans cette recherche, les références théoriques et cliniques sont principalement les concepts d'attachement, de construction du rapport au savoir ainsi que les apports de W. R. Bion et de D. W. Winnicott. C’est sur cette base que s'est effectué le choix des vétérinaires comme corpus de recherche, profession éminemment concernée par la relation à l'animal. Cinq entretiens cliniques semi-directifs ont été effectués auprès de vétérinaires en exercice libéral, puis analysés quant à leurs dynamiques psychiques latentes. Les principaux résultats montrent que, pour ces professionnels, le lien à l’animal développé dans l’enfance est à l’origine de leur choix professionnel. C'est également ce lien, transformé, qui semble mobilisé comme une ressource psychique pour investir et réussir leurs études. Il apparaît aussi que le rapport au savoir construit dans l’interaction de l'enfant à l'animal représente une ressource possible dans la compréhension de la relation du maître avec son animal dans les pratiques de consultation. Un autre résultat de cette recherche démontre que l’intérêt pour l’animal chez l’enfant permet à certains sujets de développer des capacités cognitives qui sont mobilisables dans un savoir relationnel et professionnel ultérieur.

  • Titre traduit

    The human-animal bond : the veterinarian and his objective knowledge : a clinical approach


  • Résumé

    Stemming from a questioning initiated in a professional practice of psychosociolog which questioned the place of the animal in autobiographical stories, this research was carried out with the aim of exploring the relationship with the animal within the framework of the educational sciences. To build this focus of research, multidisciplinary theoretical references were mobilized, together with a research process within the clinical framework of psychoanalytic orientation, taking into account the counter transferential process of the investigator.An exploratory pathway has been enriched through the analysis of two clinical interviews. This first step highlights the positive impact of the human-animal attachment in the construction of the psychic identity of the human being. In this research, the notions of attachment and the construction of the relation to knowledge are the key theoretical and clinical concepts, enriched by contributions of W. R Bion and D. W. Winnicott. It is on this basis that was made the choice of the veterinarians as a corpus of this research, as this profession is highly concerned by the relation to the animal. Five semi-directive clinical interviews were carried out with veterinarians practising in liberal exercise, then analysed on the basis of their latent psychological dynamic. The main results show that for these professionals, the link to the animal developed during childhood is at the origin of their career choice. Also, it is this link, evolved through the time, which seems mobilized as a psychic resource to invest and succeed their studies. It also appears that the approach to the knowledge built during their interaction with animals as a child represents a possible resource to better understand the relationship between the owner and his animal during a veterinary consultation. Another result of this research shows that the interest for the animal as a child allows some subjects to develop cognitive capabilities which are mobilisable in ulterior relational and professional skills.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.