Les conditions sociales de l’adoption de comportements plus durables en matière de consommation et de gestion des déchets : analyse sociologique d’un dispositif de démocratie participative et des théories d’action en sciences humaines et sociales

par Estelle-Fleur Galateau

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Dominique Desjeux.

Soutenue le 29-11-2013

à Paris 5 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales : cultures, individus, sociétés (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur les liens sociaux (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Pech.

Le jury était composé de Dominique Desjeux, Pierre Pech, Michelle Dobré, Dominique Boullier.

Les rapporteurs étaient Michelle Dobré, Dominique Boullier.


  • Résumé

    Ce travail se propose d’analyser les procédés mis en place afin d’amorcer des changements de comportement, et de rendre plus durables les pratiques quotidiennes de consommation et de gestion des déchets. Nous cherchons à savoir si les valeurs, seules, plébiscitées actuellement, sont explicatives ou non, du changement, et s’il y a des contraintes fortes qui empêchent l’adoption de pratiques plus durables. Face à l’injonction participative actuelle sur les questions environnementales, nous avons étudié un atelier de démocratie participative, ayant pour objectif d’insuffler des changements de comportement chez ses participants. En une deuxième partie, nous avons analysé les théories actuelles en sciences humaines et sociales, afin de faire émerger d’autres leviers que celui de la démocratie participative.Ce travail montre que la démocratie participative émerge à partir d’acteurs intellectuels ou de militants idéalistes pour résoudre des problèmes de légitimité politique, de confiance et d’efficacité. Mais cet idéalisme, lequel est la condition du lancement de l’action, se heurte à une réalité sous contraintes qui demande de forts ajustements avec l’idéal, entrainant des changements d’usage limités, ce qui peut provoquer un découragement des pionniers/militants ou une fuite dans un imaginaire « eco-Fasciste », autoritaire ou utopique. Nous avons également pu observer, par l’analyse des théories d’action en sciences humaines et sociales, l’importance d’une réflexion portant sur les échelles d’observation pour analyser les changements de comportement. En effet, les échelles micro-Individuelle et microsociale, centrées notamment sur l’espace domestique et les usages, ne peuvent se suffire à elles-Mêmes. Elles sont encastrées dans les échelles méso et macro sociales, qui mettent en exergue des valeurs propres, des effets d’appartenances et de régulation sociale.

  • Titre traduit

    Social conditions that foster more sustainable consumption behaviors and waste management : a sociological analysis of a participatory democracy procedure and theories of action in social sciences


  • Résumé

    The aim of this research is to analyze the processes established to modify behaviors and make them more sustainable, in everyday practices of consumption and waste management. We want to know whether the currently recognized values alone are explanatory of changing behaviors, and whether there are strong constraints involved in adopting more sustainable practices. In view of the current concern with environmental issues, we studied a procedure in participatory democracy designed to change participants’ behavior. Secondly, we analyzed current theories in social sciences in order to identify forces other than this political one. The research shows that participatory democracy results from intellectual actors or idealistic activists, who try to solve problems of political legitimacy, trust, and efficiency. But their idealism, which sparks the start of the action, faces strong constraints, requires adjustments to their ideal. These adjustments explain why changes of behavior are limited, which may discourage pioneers and activists, or alter the imaginary of "eco-Fascists", utopians, or authoritarians. In analyzing the theories of action in social sciences, we also observed the importance of scales of observation: the micro-Individual level and micro-Social level (in particular domestic space and practices) cannot be analyzed alone. They are embedded in the meso- and macro-Social levels, which highlight eigenvalues and the effects of membership and social regulation in daily practices.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.