La pratique des interprètes de Berlioz et la construction du comique sur la scène lyrique au XIXe siècle

par Charlotte Loriot

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Jean-Pierre Bartoli.

Soutenue le 15-11-2013

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) .


  • Résumé

    La pratique des interprètes de Berlioz qui créèrent Benvenuto Cellini, La Damnation de Faust et Béatrice et Bénédict gagne à être mieux connue : ils observaient d’autres traditions que les nôtres, et saisir leurs usages et leur contexte artistique offre un autre regard sur les œuvres. La présente thèse examine le cadre de travail de ces artistes, c’est-à-dire leurs formations, leurs carrières, le déroulement des répétitions d’une œuvre et les corps de métier convoqués, mais aussi les écoles de jeu, de chant, et les étapes de préparation d’un rôle. Ces artistes seront aussi présentés, en particulier ceux qui jouèrent dans les scènes comiques des œuvres concernées. Les derniers chapitres, qui explorent la manière dont les œuvres du corpus furent interprétées sur les scènes de l’Opéra et du théâtre de Bade, ainsi qu’à l’Opéra-Comique et au théâtre de Weimar, mêlent l’ensemble de ces sources et croisent aspect scéniques et musicaux.

  • Titre traduit

    The practices of Berlioz’s performers and the construction of the comic element on the 19th century lyrical stage


  • Résumé

    The practices of the performers who first produced Berlioz’s Benvenuto Cellini, La Damnation de Faust and Béatrice et Bénédict deserves to be better known: they followed other traditions than ours, and to understand their habits, practices and artistic context offers another way of conceiving these musical works. The present thesis considers the framework in which these artists worked, that is to say their training, their careers, the progress of the rehearsal of an opera and the trades involved, as well as the schools of acting, of singing, and the preparation of a role. The individual artists will also be introduced, in particular those who played in the comic scenes of the concerned works. The last chapters, which explore the way in which the corpus’ works were performed on the stage of the Paris Opera and the theater of Bade, as well as at the Paris Opera-Comic and the theater of Weimar, mix all these sources and documents and combine musical and scenic elements.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.