« Continents de l’“ailleurs” ».Formes et significations de la ville dans l’œuvre narrative d’Italo Calvino

par Aurelia Richez

Thèse de doctorat en Littérature et culture italiennes

Sous la direction de François Livi.


  • Résumé

    Des romans néoréalistes aux récits fantastiques, des fables modernes aux essais engagés, Italo Calvino (1923-1985) fut un auteur très fécond. Ses écrits forment un parcours où se mêlent réel et imaginaire, visible et invisible, dicible et indicible, présence et absence. Au centre de ce parcours : des personnages souvent pourfendus en quête de vérité, d’harmonie, de complétude. La ville, espace humain par excellence, constitue un terrain d’observation privilégié pour révéler ces différents thèmes. Plus qu’un décor ou un lieu d’habitation, elle se fait miroir des personnages. Qu’elle soit réelle, imaginaire ou utopique, la ville semble cacher un secret. La présente étude propose de retracer et de suivre en parallèle l’évolution de l’espace urbain et celle de l’espace humain pour voir si ces paysages extérieur et intérieur sont à même de vivre ensemble. La ville, dans le corpus calvinien étudié, change sans cesse de visage : de la ville provinciale et balnéaire à la métropole industrielle, de la ville-encyclopédie à la ville sans racines. Souvent considérée comme un monstre en puissance, une maladie de l’époque moderne, un espace stérile et anonyme, la ville s’apparente alors à une cage « dorée » dans laquelle l’homme s’égare toujours plus. Pour sortir de ce labyrinthe, nous envisagerons l’espace urbain autrement afin de lui redonner son véritable sens. Nous voyagerons ainsi avec Marco Polo et remonterons aux origines de la ville pour nous diriger vers ce continent de l’Ailleurs où les cités seront suspendues dans les airs, où elles auront perdu le poids du réel et où peut-être, l’homme sera à même de retrouver sa place et son identité d’être humain et de citoyen des Villes.

  • Titre traduit

    « Continents of “Elsewhere” ».The City as Structure and Meaning in the Narratives of Italo Calvino


  • Résumé

    From neo-realist novels to fantastic narratives, and from modern fables to committed essays, Italo Calvino (1923-1985) was a prolific author. His writings all weave together the real and imaginary, the visible and invisible, the said and unsaid, the present and absent. At the centre of this pattern are often cloven characters in search of truth, harmony and completeness. The city, the archetypal human space, constitutes a privileged observation point from which these different themes can be observed. More than just a setting or a living space, it acts as a mirror for its characters. Whether the city is real, invisible, imaginary or utopian, it seems to hide a secret. The present study offers to simultaneously recount and follow the evolution of urban and human space in order to see if these outer and inner landscapes can actually live together. If we take into account the Calvinian corpus, we see that the city continually changes its face : from the small provincial and seaside town to the industrial metropolis, from the encyclopaedia city to the rootless one. Often considered to be a powerful monster, a disease of modern times, a sterile and anonymous space, the city resembles something more like a gilded cage in which men are always led astray. In order to escape this labyrinth, we must reimagine urban space in order for it to reclaim its true meaning. Thus, we will travel side-by-side with Marco Polo : we will retrace the history of the city in order to travel the continent of Elsewhere, one in which cities will be suspended in the air, unburdened by reality, and where – perhaps – we will be able to recover our humanity and our citizenship of Cities.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.