La place du mort. Les tombes vikings dans le paysage culturel islandais

par Adolf Fridriksson

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean-Marie Maillefer.


  • Résumé

    La place du mort est une étude topographique des sépultures païennes de l'âge de fer en Islande. Le but de ce travail est d'étudier la localisation des tombes et d'en déterminer le sens. Les résultats se fondent sur une révision critique de toutes les données disponibles en matière de site funéraire en Islande, et sur la fouille de chaque sépulture répertoriée. Les données obtenues permettent l'élaboration d'un modèle de localisation des tombes qui les situe a) loin des fermes, mais près des frontières et des routes, b) à proximité des fermes et à une courte distance de leur zone d'activité principale et c) au carrefour entre la route principale et l'allée menant au corps de ferme. Ces résultats ont été testés et confirmés par d'autres explorations de terrain et des fouilles récentes. La comparaison des tombes situées en a) et en b) met en évidence une différence intéressante : près des fermes, les tombes sont souvent orientées nord-sud, les sépultures sont en petit nombre et d'une variété limitée, et la population des défunts est majoritairement constituée d'hommes adultes ou âgés. Les tombes éloignées des fermes quant à elles sont le plus souvent orientées est-ouest, présentent une variété plus importante de biens funéraires, et contiennent des hommes et des femmes de tous âges. Les spécificités topographiques sont interprétées comme reflétant les différentes étapes du processus de la colonisation humaine de l'Islande, qui a eu lieu à la fin du IXe siècle : au stade initial, les sépultures sont placées près de l‘unique endroit important aux yeux des premiers colons : leur habitation. Puis la croissance de l'immigration entraîne de nouvelles règles, dont l'élaboration de frontières entre les propriétés agricoles, frontières signifiées entre autres par les cimetières qui y sont établis. Vers la fin de la colonisation, les démarcations sont nettes et convenues. Les frontières sont désinvesties et les lieux d'importance sont alors déplacés aux carrefours entre route principale et allée conduisant au nouveaux corps de ferme construits au sein d'établissements prééxistants.

  • Titre traduit

    The Place of the Dead. Viking Pagan Burial in Icelandic Cultural Landscape


  • Résumé

    The Place of the Dead. Viking Pagan Burial in Icelandic Cultural LandscapeLa place du mort is a topographical study of pagan burials from the late Iron Age in Iceland. The aim of this work is to investigate where burials are located, and explain the reason behind the choice of place. The results are based on a critical revision of all available data on known burial sites in Iceland, and a survey of each site in the field. The main results are presented as a model of burial location, which shows that graves were placed either a) away from farmhouses, on boundaries and by roads, or b) close to farms, and a short distance outside the main activity area of the farm, or c) at the crossroads between the main road and the home lane leading to the farm. These results were tested – and confirmed - by further field survey and excavation. When the details of each grave at the two extreme locations were compared, and interesting difference became apparent: At locations near farms, the graves are frequently orientated N-S, the grave-goods are in small numbers and of a limited variety, and the population are predominantly adult or old men. The graves far away from the farm, are most often oriented E-W, there is a greater number and a greater variety of gravegoods, and there are male and female graves of people of all ages.The differences between locations are explained as different stages of the process of the human colonisation of Iceland which occurred in the late 9th century : at the initial stage, burials were located near to the only significant place of the first settlers, the habitation. With growing immigration, people establish boundaries between farms by placing cemeteries there. Towards the end of the colonisation, where boundaries have been agreed upon, the most significant location shifts again, from boundaries, to the junction between the main road and the home track, leading to the farm which has been located between two already established settlements.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.