L’école Echevarría en Galice et son rayonnement au Portugal

par Marco aurelio Brescia

Thèse de doctorat en Musicologie et Ciências Musicais – Musicologia Histórica

Sous la direction de Frédéric Billiet et de David Cranmer.

Soutenue le 14-11-2013

à Paris 4 en cotutelle avec l'Universidade nova de Lisboa , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) .


  • Résumé

    La célèbre expansion de facteurs d’orgues d’origine vasque-navarraise vers le centre de la Péninsule Ibérique à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle – qui va porter l’orgue ibérique de racine castillane à son zénith et dont la figure de proue fut le franciscain Joseph de Echevarría – s’est rayonnée en Galice grâce à l’activité du facteur d’orgues Manuel de la Viña. Il construisit deux orgues monumentaux revêtus de buffets jumeaux pour la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle (1704-1712). Ces instruments ont institué le paradigme de symétrie visuelle et sonore inspirant la construction d’orgues doubles dans les principales cathédrales et temples prestigieux de la Galice. La construction des deux orgues visuellement identiques de la cathédrale de Braga (1737-1739), chef-d’œuvre du facteur d’orgues Simón de Fontanes, franciscain oblat de Compostelle, institue le principal foyer du rayonnement de l’activité de facteurs d’orgues d’origine galicienne au Portugal. Dans le cadre de la présente thèse, nous étudions l’activité des organiers liés au parcours ouvert par De la Viña, dans les deux côtés du fleuve Miño, ainsi que l’impact de leurs principales innovations esthétiques et techniques, notamment l'implémentation du concept de symétrie visuelle et sonore aboutissant à une véritable architecture sonore, et son influence au sujet de la musique.

  • Titre traduit

    The Echevarría school of organ-making in Galicia and its spread to Portugal


  • Résumé

    The well-known expansion of organ makers from the Basque country and Navarra to the centre of the Iberian Peninsula in the second half of the 17th century – which would bring the Iberian organ of Castilian roots to its zenith and of which the main figure was the Franciscan friar Joseph de Echevarría – reached Galicia thanks to the activity of organ maker Manuel de la Viña. He built two monumental organs enclosed in identical cases for the Cathedral of Saint James of Compostela (1704-1712). These instruments established the paradigm of visual and sound symmetry which inspired the construction of double organs in the main cathedrals and other important churches in Galicia. The construction of two visually-identical organs for Braga Cathedral (1737-1739), the masterpiece of organ-builder Simón de Fontanes, also Franciscan friar oblate in Compostela, made it the principal point of departure for Galician organ-builders’ subsequent activity in Portugal. The present thesis studies the activity of organ-builders linked to the path opened by De la Viña on the two sides of the Miño river and the impact of its main aesthetic and technical innovations, especially with regard to the introduction of the concept of visual and sound symmetry leading to a true sound architecture and its influence on the music written for these instruments.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.