Les banquets littéraires de Platon à Athénée

par Yannick Scolan

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Dominique Arnould.

Soutenue le 16-11-2013

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Centre d’édition et de commentaire de textes grecs et latins (laboratoire) .


  • Résumé

    Le δεῖπνον et le συμπόσιον ne constituent pas le simple cadre formel des Banquets littéraires. Leur déroulement et les conventions morales qui s’y expriment sont des éléments structurants de la narration, dont ils assurent la progression. Surtout, ils deviennent l’objet même de la discussion des convives. Le récit s’attache plus particulièrement à contextualiser le déroulement du δεῖπνον et du συμπόσιον, pour en faire ressortir un élément qui, par son incongruité ou par son obscurité initiale, ébranle l’opinion première et crée les conditions de la ζήτησις. Il existe donc un type de προϐλήματα spécifique aux Banquets littéraires, où l’on ne parle que de ce qu’on a sous la main. Cette proximité conduit chacun à proposer un développement personnel qui, loin de tout exposé dogmatique, lui permet de mettre en avant son acribie et son esprit d’à-propos sur des objets qui, le plus souvent, échappent au champ de la philosophie. Ce faisant, les Banquets littéraires mettent les philosophes à l’épreuve de la table et du vin et définissent la nature véritable du savoir en faisant tomber, dans la bonne humeur, le masque des imposteurs. Partant, le δεῖπνον et le συμπόσιον ne sont jamais refusés, mais permettent de créer un rapport d’identité entre le philosophe idéal et le parfait convive au sein d’œuvres qui sont toutes caractérisées, malgré leur irréductible diversité formelle, par leur ambition propédeutique. Ce ne sont donc ni la référence à un modèle initial ni le respect d’éventuelles conventions régulatrices qui assurent l’unité du corpus des Banquets littéraires, mais le partage d’une même intention programmatique.

  • Titre traduit

    Literary symposia from Plato to Athenaeus


  • Résumé

    Δεῖπνα and συμπόσια are not merely formal settings in literary symposia. Their organization and the moral conventions that they entail are part and parcel of the narrative structure. Above all, they become the very topic of the participants’ conversation. These narratives make use of the context of δεῖπνον and συμπόσιον in order to emphasize one item whose oddity or whose initial obscurity challenges common wisdom and paves the way for ζήτησις. Thus, there is a type of προϐλήματα that is specific to literary symposia, which consists in only discussing matters immediately at hand. Far from leading to dogmatic discourses, this allows every dinner guest to offer their personal views, displaying their acumen and wit on topics that are often outside the realm of philosophy. In these literary symposia, the philosophers are put to the test of good meals and good wine, and define the true nature of knowledge, while cheerfully unmasking impostors. By no means are δεῖπνον and συμπόσιον rejected, but on the contrary they create a link between the ideal philosopher and the perfect dinner guest in literary works that, in spite of their inevitable formal variety, all share propaedeutic ambitions. Literary symposia, therefore, are not defined as a genre by references to one initial model nor by normative conventions, but by the intentions that they share.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.