Constantinople et les provinces : le rôle de l’aristocratie aux IXe-XIe siècles

par Luisa Andriollo

Thèse de doctorat en Histoire Byzantine

Sous la direction de Jean-Claude Cheynet et de Giuseppe Petralia.

Le jury était composé de Salvatore Cosentino, Vincent Déroche.


  • Résumé

    Cette recherche se propose d’étudier l’évolution des relations entre Constantinople et les provinces micrasiatiques de l’Empire entre le IXe et le XIe siècle, en ce qui concerne les formes concrètes de l’administration et de l’exploitation des territoires provinciaux, ainsi que la perception et la représentation culturelle de ce rapport. Nous sommes concentré en particulier sur le rôle politique et social de l’aristocratie. Les représentants de ce groupe social étaient en effet les principaux interlocuteurs politiques du pouvoir impérial ; pendant toute la période considérée, ils remplirent une importante fonction de médiation entre le gouvernement central et la société provinciale, par l’exercice des fonctions publiques et par l’action de réseaux, parfois très étendus, de relations personnelles.Après avoir situé notre travail dans le contexte de la discussion historiographique et avoir reconstruit d’abord la représentation traditionnelle des provinces dans la littérature byzantine, ensuite la structure militaire, administrative et fiscale de l’administration provinciale, nous chercherons à définir les enjeux réels liés au contrôle des territoires orientaux à travers l’étude de trois macro-régions. À chaque fois nous nous efforcerons de déceler les intérêts économiques et stratégiques des institutions centrales, leurs rapports mutuels et leur interaction avec la société locale.Enfin, nous chercherons à décrire l’évolution du profil social de l’aristocratie méso-byzantine, de son idéologie et son attitude vis-à-vis de l’idéal impérial. Une telle analyse peut aider à mieux comprendre la crise qui bouleversa l’Empire à la veille de l’avènement d’Alexis Comnène.

  • Titre traduit

    Constantinople and the provinces : the role of aristocracy in the 9th-11th centuries


  • Résumé

    This research aims to study the development of relations between Constantinople and the provinces of Asia Minor belonging to the Byzantine the Empire between the ninth and eleventh centuries. This study includes non only a research on the concrete ways to administer and exploit the provincial jurisdictions, but also the perception and cultural representation of the relation between center and periphery. We focused in particular on the political and social role of the aristocracy. The members of this social group were the main political agents of the imperial power; throughout the period, they filled an important mediating role between the central government and the provincial society, by the public functions they exercised and by the extensive and active networks of their personal relationships.After situating our work in the historiography, we dwell on the traditional representation of the provinces in the Byzantine literature, we also describe the military, administrative and fiscal structures of the provincial administration, seeking to identify the real issues related to the control of these Eastern territories, through the study of three macro-regions. For each of them, we try to identify the economic and strategic interests of the central institutions, their mutual relations and their interaction with the provincial society, particularly with the aristocracy.In the last part of this thesis, we try to describe the evolution of the meso-Byzantine aristocracy social profile, its ideology and its attitude vis-à-vis the imperial ideal. Such an analysis can help to understand the political and structural crisis that shook the Empire on the eve of Alexis Comnenus reign.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.