Mémoire et oubli de Baudelaire dans l'oeuvre de Proust

par Matthieu Vernet

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Antoine Compagnon.

Soutenue le 23-11-2013

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) .


  • Résumé

    Proust est un lecteur régulier et exigeant de Baudelaire, auquel il consacre des pages critiques qui ont compté dans la réception du poète au cours du XXe siècle. Toutefois, les liens qui unissent les deux auteurs sont loin de se réduire à cette dimension métatextuelle et permettent d’interroger plus avant la notion même d’intertextualité. La principale difficulté dans l’identification de la présence de Baudelaire tient à son côté diffus qui s’inscrit dans les linéaments de l’écriture. Loin d’être explicites, les renvois à l’œuvre du poète se font au mieux sur le mode de l’allusion, sinon au gré d’un filtrage intertextuel et culturel qui gomme presque totalement les traces de ce souvenir. Nous proposons de revenir à une définition de l’intertextualité entendue dans un sens large, associant l’étude du texte à l’histoire et à l’anthropologie culturelles, soulignant ainsi que l’écriture est autant mémoire qu’oubli, et, partant, que la mémoire du lecteur n’est pas moins ambivalente. Atteindre le Baudelaire de Proust suppose ainsi de comprendre quelle idée le romancier se faisait du poète, mais aussi par quelles médiations l’œuvre de Baudelaire, passée au filtre des sensations de Proust, de son histoire, de son époque s’est imprimée dans la Recherche. En d’autres termes, il convient tout à la fois d’établir la sociologie d’une lecture et celle d’un lecteur.Apparaissent ainsi deux Baudelaire : l’un est explicite et rapidement usée par la conversation et l’autre innerve la Recherche. On voit qu’un Baudelaire chasse l’autre, et que les réseaux intertextuels ne peuvent être que souterrains. L’œuvre de Baudelaire chez Proust est ainsi lue au prisme de la mémoire et de l’oubli.

  • Titre traduit

    Baudelaire : Remembered and Forgotten in Proust


  • Résumé

    A voracious and meticulous reader of Baudelaire, Proust’s non-fiction writing pays substantial attention to the poet, in criticism which would influence the reception of Baudelaire’s work throughout the twentieth century.However, the imbrication of these two writers extends far beyond the issue of metatextuality. Rather, by highlighting the pervasive presence of Baudelaire in Proust’s oeuvre, the object of scrutiny becomes the very notion of intertextuality itself. The challenge of identifying Baudelairean references in the Recherche arises from their diffusion. Seldom explicit, Proust’s allusions to the poet’s work are subtle, if not near camouflaged by the cultural and intertextual filters. This thesis argues for a return to intertextual analysis in the broadest sense of the term, namely a study that devotes attention to the text’s historical and cultural-anthropological facets. In so doing, the thesis underlines how the act of writing involves memory as much as forgetfulness, and that the reader’s memory is as ambivalent as the author’s. But also, and more importantly, my thesis undertakes to demonstrate the ways in which Baudelaire’s poetry is transformed through the Proustian prism: that is, the narrative and mood of the Recherche, being written in a particular period, with a particular aesthetic sensibility. The social conditions of a reading, and the social determinism of a reader, are placed here in parallel. There are thus two Baudelaire in the Recherche. One is referenced explicitly in banal exchanges; the other is referenced implicitly a Baudelaire diffuse who vitalises the Recherche. And so, each Baudelaire chases the other, creating intertextual networks.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.