Étude synchronique contrastive des descendants romans d’ESSE et de STARE : les signifiants italiens essere et stare à la lumière des signifiants espagnols ser et estar

par Damien Zalio

Thèse de doctorat en Linguistique romane

Sous la direction de Marie-France Delport.


  • Résumé

    Les verbes latins ESSE et STARE ont trouvé un prolongement dans toutes les langues romanes. Parmi celles-ci, l’espagnol présente une nette opposition entre ser et estar. Les rôles syntaxiques et sémantiques de ces verbes sont répartis de façon relativement homogène, sans cesser pour autant d’être l’un des sujets les plus étudiés de l’hispanisme. Les verbes italiens essere et stare font quant à eux l’objet d’une littérature lacunaire, probablement en raison du fait que le choix du sujet parlant n’y apparaît pas aussi contraint qu’en espagnol : ces deux verbes sont alors considérés comme pratiquement interchangeables. Faisant nôtre l’axiome de la motivation du signe linguistique, nous ne pouvons poser deux formes de langue comme strictement équivalentes. Ce travail se propose d’analyser les signifiants italiens essere et stare à la lumière de leurs homologues espagnols ser et estar. Nous y formulons le postulat selon lequel essere et ser véhiculent chacun les mêmes instructions mais que celles-ci se déploient différemment dans les deux langues, et nous faisons le même pari pour stare face à estar. Dans la première partie, nous parcourrons la littérature spécialisée, nous aborderons la notion d’existence, puis nous remonterons aux sources latines pour mieux cerner les évolutions de ces quatre verbes. La deuxième partie sera consacrée aux tours périphrastiques, où ser, estar mais aussi essere et stare jouent un rôle prépondérant. Leur emploi avec un circonstant et un attribut fera l’objet de la troisième partie, tandis que la quatrième et dernière partie se focalisera sur certaines structures présentant un ordre syntaxique marqué.

  • Titre traduit

    A contrastive synchronic study of Romance descendants of ESSE and STARE : Italian signifiers essere and stare in light of Spanish signifiers ser and estar


  • Résumé

    The latin verbs ESSE and STARE have derivatives in all Romance languages. Among the latter, Spanish draws a clear distinction between ser and estar. The syntactic and semantic roles of these two verbs are quite homogeneously divided but it is still one of the questions most discussed in Spanish studies. Italian verbs essere and stare, however, have not received as much critical attention, probably because the speaking subject is less compelled to choose between the two than in Spanish: these two verbs are then considered interchangeable. In keeping with the axiom of linguistic sign motivation, I will argue that two linguistic forms cannot be strictly equivalent. In the present study, I will analyse the Italian signifiers essere and stare in light of their Spanish equivalents ser and estar. I posit that essere and ser both convey the same instructions but that these take effect differently in the two languages, just as stare and estar. In the first part, I will present an overview of the literature on the issue, I will tackle the notion of existence, and finally, I will go back to the Latin sources to better outline the evolutions of these four verbs. The second part will focus on the periphrastic turns in which ser, estar but also essere and stare play a dominating role. Their use with an adverbial and a predicative adjective will be discussed in the third part, while the fourth and final part will be devoted to certain structures presenting a marked syntactic order.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.