Palimpsestes poétiques – Parodie et satire dans les dialogues critiques littéraires de Johann Jakob Bodmer (1698–1783)

par Katja Fries

Thèse de doctorat en Lettres comparées

Soutenue le 14-10-2013

à Paris 4 en cotutelle avec l'Université de Berne , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) .


  • Résumé

    Les palimpsestes poétiques de Johann Jakob Bodmer (1698–1783) se caractérisent incontestablement par des dialogues socratiques et ironiques. À un moment de l’histoire des sciences et de la critique, les parodies littéraires et les satires polémiques confirmèrent la position de l’auteur zurichois dans la querelle littéraire allemande ce que ma thèse met à jour. Le programme rationaliste des réformes éducatives qui se profilait dans ces fictions innovatrices de critique littéraire, est mon premier axe d’étude. À quel point la pédagogie de Rousseau, basée sur un modèle d’ « éducation négative », pouvait être considérée comme un dispositif du programme pédagogique et politique de Bodmer est un deuxième axe d’étude.Le choix des textes prend en compte toute une gamme de pratiques diverses et variées de la parodie et de la satire. En se fondant sur une analyse exemplaire du démontage des adversaires, les relations de la critique, c’est-à-dire les relations et mouvements de la poésie, se dévoilent. Nous avons utilisé une méthode comparatiste pour l’analyse des palimpsestes de Bodmer ; cette enquête s’est fondée sur les approches de l’intertextualité et du dialogue en rapport avec la notion dialectique de Jean Starobinski (*1920) ainsi que sur les théories de l’esthétique de la réception de l’École de Constance.

  • Titre traduit

    Poetic palimpsests – Parody and Satire in the critical dialogues of Johann Jakob Bodmer (1698–1783)


  • Résumé

    Certainly the poetic palimpsests of Johann Jakob Bodmer (1698–1783) are characterised by Socratic and ironic dialogues. At a certain point in the history of sciences and of critics and as my thesis demonstrates, the literary parodies as well as polemic satires confirmed Bodmer's point of view with reference to the German literary dispute. One axis of my investigation was the rationalistic programme of educational reforms, which profiled those innovative fictions of literary criticism. Another axis, examined at what point the pedagogy of Rousseau, based on the model of a "negative education" could possibly be an instrument for Bodmer's pedagogic and political programme. My choice of texts and works took a whole series of genres into consideration all of which make use of the different styles and variations of parody and satire. Based on an exemplary analysis of the adversaries’ dismantlement, the critical interactions, meaning the movements of poetry are becoming visible. In order to be able to analyse the poetic palimpsests of Bodmer, a comparing method has been instrumentalized. This method is based on intertextual and dialogue approaches with reference to the dialectical notion of Jean Starobinski (*1920) as well as the theories of the reader-response criticism of the School of Constance.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.