Dans l’Atelier de Rabelais. Des recherches philologico-antiquaires à l’archéologie de la geste de Pantagruel

par Olivier Pédeflous

Thèse de doctorat en Langue française

Sous la direction de Mireille Huchon.

Soutenue le 11-12-2013

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) .


  • Résumé

    La présente thèse est consacrée à la reconstitution de la figure d’un Rabelais moins connu que celui de la légende, le philologue, éditeur de textes savants, s’appuyant sur une étude renouvelée de la période poitevine considérée comme l’origine des projets fondamentaux à venir. Cette recherche prend acte du retour en force des études d’histoire littéraire et de l’historicité et fait usage d’une gamme variée d’outils pris à la philologie, l’histoire du livre et de la lecture, la stylistique et à la poétique pour éclairer un palimpseste intertextuel gouverné par une écriture riparographique, opposée à « la rhétorique armoisine » des poètes de cour. L’examen de « l’atelier » de Rabelais consiste en une étude génétique de l’invention de l’œuvre qui prend en compte le corpus rabelaisien le plus large, intégrant la geste de Pantagruel aussi bien que la correspondance et les textes adventices avec une attention particulière pour les livres annotés par Rabelais, rares témoins d’une œuvre en constitution. Au centre de cette recherche figure le dossier du Ve livre posthume, reprise sur nouveaux frais à l’aune du paradigme philologico-antiquaire. Se dessinent les contours d’une fable antiquaire aux accents parodiques, reliquat d’une voie qui n’a pas été prise, mettant en scène une petite sodalité curieuse sur fond de voyage initiatique qui semble le miroir de discussions et de réflexions de cercle autour de Lucien de Samosate et du Songe de Poliphile.

  • Titre traduit

    Entering Rabelais’ workshop. From philologico-antiquarian inquiries to the archaeology of the five books of Pantagruel


  • Résumé

    My PhD Thesis deals with the reconstruction of a less known Rabelais than the one of the legend, a philologist, editor of classical texts, based on an analysis of the Poitevine period seen as the origin of his future main projects. My research takes into account the revival of Literary History and Historicism ; I make use of a range of concepts taken from varied disciplines, including philology, history of books and readers, stylistics and poetics, to throw light on the intertextual palimpsest, based on riparographic style, that he opposed to the « Crimson-silken rhetoric » used by court poets. Investigating Rabelais’s workshop consist on studying the genesis of the invention of Pantagruel based on the largest text corpus by Rabelais, including the epic as well as correspondence and peripheric texts, with special focus on Rabelais’s annotated books which are scarce marks of his work in progress. The crux of the research is the dossier of the posthumous Fifth Book, reassessed with focus on the philological and antiquarian paradigm. It makes appear the outlines of an antiquarian fable with parodic background, remains of a road not taken, staging a sodalitas of curious people involved in an initiatory quest which is like a mirror of academic talks and reflections around Lucian of Samosata and the Dream of Poliphilus.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 10-10-2018

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.