Tacitisme et dramaturgie. Le principat de Tibère dans les tragédies anglaises et françaises du XVIIe siècle (1605-1694)

par Radovan Mirkovic

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de François Lecercle.

Soutenue le 23-11-2013

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) .


  • Résumé

    Jusqu’ici les études sur le tacitisme des XVIe et XVIIe siècles se limitaient à la théorie politique et à l’historiographie. Ce travail étend l’analyse au théâtre, dans une optique comparatiste qui confronte, à propos du principat de Tibère, les pièces anglaises et françaises : Sejanus His Fall de Ben Jonson, Claudius Tiberius Nero d’un auteur anglais anonyme, La Mort de Germanic Caesar de Bénigne Griguette, Seianus de Jean Magnon, La Victime d’Estat de Jean Le Royer de Prade, La Mort d’Agrippine de Cyrano de Bergerac, Germanicus de Dominique de Colonia, et Germanicus d’Edme Boursault. Le plan de la thèse suit l’alternance des séquences dramaturgiques de la dissimulation, des affrontements verbaux et des coups de théâtre qui intègrent la pratique juridique. L’analyse de la dissimulation est répartie entre la non-interaction (observation, silence, discours dérobé sur scène), l’interaction (discours dissimulateur symétrique et asymétrique) et la distanciation (du public, et des récepteurs internes sur scène et en coulisses). Les séquences des affrontements verbaux sont examinées en fonction des preuves, des témoins et des arbitres dans les disputes dramatiques. Enfin, les séquences des coups de théâtre font objet d’une analyse en deux temps : la juridisation des conflits dramatiques et l’esthétisation de l’effet violent. La thèse se clôt sur un examen de la construction d’exemplarité dans les tragédies du corpus et des interprétations dramatiques du principat en tant que l’institution. Dans les appendices de la thèse se trouvent les transcriptions modernisées de quatre pièces rares du corpus français, accompagnées d’un commentaire philologique, littéraire et historique.

  • Titre traduit

    Tacitism and Dramaturgy. The Principate of Tiberius in English and French 17th Century Tragedy (1605-1694)


  • Résumé

    The studies of tacitism in the 16th and 17th centuries were limited so far to political theory and historiography. Our thesis extends the scope of research to theatre, in that it explores in a comparative perspective the rewritings of the principate of Tiberius in English and French 17th century tragedy: Sejanus His Fall by Ben Jonson, Claudius Tiberius Nero by an anonymous English dramatist, La Mort de Germanic Caesar by Bénigne Griguette, Seianus by Jean Magnon, La Victime d’Estat by Jean Le Royer, La Mort d’Agrippine by Cyrano de Bergerac, Germanicus by Dominique de Colonia and Germanicus by Edme Boursault. The arrangement of topics discussed follows a dramatic movement from the sequences of dissimulation and agonistic confrontation towards dramatic turns of events covered by legal procedure. The sequences of dissimulation are analysed in terms of non-interaction (observation, silence, asides), interaction (symmetrical and asymmetrical dissimulation) and the distancing effect (in regard to internal receivers and the audience). The study of agonistic sequences focuses on dramatic functions of proofs, witnesses and arbitrators. Finally, the dramatic turns of events are considered first from the point of view of their juridical origins and specific references to the legal procedure, and then with regard to the aesthetics of violence. The closure of the thesis broadens the perspective by analysing construction of exemplarity and dramatic interpretations of the principate as an institution. The appendices offer a standard language transcription of rarely studied French pieces of our collection, accompanied by a philological, literary and historical commentary.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.