La rivalité amoureuse entre père et fils sur la scène française du XVIIe siècle : un schème transgénérique (1631-1685)

par Cécile Beer (Suignard)

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Georges Forestier et de Jean-Pierre van Elslande.

Soutenue le 20-06-2013

à Paris 4 en cotutelle avec l'Université de Neuchâtel (Suisse) , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec CELLF 17e-18e (laboratoire) .

Le jury était composé de Hélène Baby, Claude Bourqui.


  • Résumé

    Cette thèse interroge la transgénéricité inédite du schème de la rivalité amoureuse père-fils sur la scène française du XVIIe siècle. La réflexion se fonde sur un corpus représentatif des trois grands genres dramatiques de l’époque – comédie, tragi-comédie et tragédie – et riche d’une quarantaine de pièces. L’objectif de ce travail est de montrer que cette structure dramatique est doublement subversive dans le contexte du Grand Siècle. Sur le plan esthétique, ce conflit envahit tout l’espace scénique alors même que les discours des doctes de l’époque visent à hiérarchiser et à séparer les genres entre eux. La thèse interroge ainsi les stratégies développées par les dramaturges pour adapter ce schème aux contraintes esthétiques propres à chacun des genres. Sur le plan idéologique, ce type de crise met en rivalité les deux représentants mâles de la lignée. Or, dans le cadre particulier de ce Grand Siècle que les historiens qualifient d’ « âge d’or des pères », cela conduit à questionner le fonctionnement sociopolitique et religieux de l’Ancien Régime. S’agit-il en faisant triompher le fils-rival de remettre en cause l’autorité du patriarche au sein de la famille et, partant, du roi au sein de l’État ? Ou bien, à l’inverse, est-il question en favorisant la victoire du père-rival, de réaffirmer le bien-fondé du système établi ? La rivalité père-fils, sous ses apparences galantes serait-elle porteuse d’un discours plus grave, et révélatrice d’une évolution de la société ? Comment la galanterie en transcendant la question générique, questionne-t-elle le politique ? C'est autour de ces deux grands axes de questionnement – esthétique et idéologique – que s'organise la réflexion.

  • Titre traduit

    The Amorous Rivalry between Father and Son in Seventeenth Century French Theatre : a Dramatic Scheme across Genres


  • Résumé

    This thesis questions the scheme of the amorous rivalry between father and son which was used for the first time in all genres in seventeenth century French theatre. The research is based on a representative corpus of three dramatic genres of the period – comedy, tragi-comedy and tragedy – and includes about forty plays. The objective of this study is to demonstrate that this dramatic structure is doubly subversive in the period of the seventeenth century. On the aesthetic level, this conflict overcomes the stage even though the theoretic discourses of the period aimed to separate and classify dramatic genres according to a hierarchical system. The thesis studies the strategies developed by dramatists to adapt this dramatic scheme to aesthetic rules specific to each dramatic genre. On the ideological level, this type of conflict brings out the rivalry between the two representative males of the lineage. In the particular context of the seventeenth century, defined by historians as “l’âge d’or des pères”, this leads to reconsideration of the sociopolitical and religious functioning of the so-called “Ancien Regime”. Through the triumph of the rival son, is the authority of the patriarch challenged, and consequently, the one of the king in the state? Or, on the contrary, does the highlighting of the victory of the rival father reassert the legitimacy of the well-founded system? Would the rivalry between father and son, under its gallant appearances, bring a more serious speech and reveal an evolution in society? How does the gallantry, by transcending the limits of the dramatic genres, question politics? This study is based on these two aesthetic and ideological questions.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.